Starter, le livre de la jeunesse créative... et du rap !

Une génération se fait tirer le portrait dans un livre d'art à ne pas manquer...

par Booskap

A 18 ans, certains commencent à bosser pendant que d'autres poursuivent leurs études. Un grand saut vers la majorité entre sessions sur YouTube, cours à la fac, augmentation du nombre d'abonnés sur Insta et autres saillies sur Twitter. 

Au milieu de tout ça, quelques-uns parviennent à suivre leur intuition... C'est le cas de Lì-Lù June, jeune montpelliéraine qui a eu l'idée de présenter ses artistes favoris à travers un livre : Starter. Le concept, portraitiser la jeune génération d'une autre manière, à travers une succession de témoins âgés de moins de 28 ans. Un projet réalisé à plusieurs mains qui fait évidemment la part belle au rap

25 artistes de moins de 28 ans 

Comme le rappelle June, le monde de l'art est plutôt du genre cloisonné, laissant que peu de place aux jeunes -particulièrement lorsqu'il est question des livres. La visée de Starter est donc d'offrir à une génération un support autre que le web, le papier. Cela donne un bouquin à mettre dans la catégorie « bel objet », atemporel, qu'on peut ouvrir, refermer et rouvrir dans 10 ans.

Ancrer une génération dans le temps, un défi possible grâce à une belle idée d'abord, mais aussi à pas mal de travail. Editer un premier livre d'art à 18 ans, voilà qui n'est pas commun. Prise de contacts, allers-retours à Paris, belles rencontres, apports de Lana Lofé au graphisme et de Louise Robert à l'édition... C'est intense, mais June tient le cap, deux ans et demi après avoir vu la fameuse idée germer dans sa chambre, suite à un devoir sur « les jeunes qui s'engagent ».

Une campagne de crowdfunding sur Kiss Kiss Bank Bank plus tard, on se retrouve avec pas moins de 25 portraits d'artistes âgés de moins de 28 ans, dont pas mal de représentants des cultures urbaines actuelles tels que les chanteuses Danitsa et Eylia, le beatmaker Majeur Mineur, sans oublier les rappeurs Lord Esperanza et Blaiz ou encore la photographe Roxanne Peyronnenc

C'était aussi important de montrer qu'on pouvait avoir un propos et le poser sur le papier

Starter, un projet ambitieux qui prend tout son sens à la lecture des mots de Lì-Lù June, contactée par nos soins : « Je suis jeune, je fais partie de la génération Z, je passe mon temps sur les réseaux. C'était aussi important de montrer qu'on peut s'intéresser à autre chose, qu'on pouvait avoir un propos, le poser sur le papier et qu'il devienne accessible à tous, toutes les générations. Représenter plein de jeunes artistes, c'est l'idée. C'était instinctif, vu que ce sont des jeunes de ma génération. Je ne me suis pas fixée un domaine artistique en particulier... Le rap, j'en écoute énormément et depuis longtemps, c'était naturel d'en parler. »

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, il est disponible au prix de 30 euros sur le site lelivrestarter.com. Côté Instagram, c'est par là que ça se passe @lelivrestarter

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

Booskap : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (50253 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Les gars à la redac chez Booska-p vous devriez lire l'article de liberation sur kidz elixir de jeunesse ...
La copie le plus beau des compliments parait-il ...

Anne le 25/03/2020 à 15h56 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Mdrrr gros plagiat de KIDZ PARISen 2017 quelle honte...

Tom p le 25/03/2020 à 15h51 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1