Rick Ross relance son clash contre 50 Cent

Et c'est reparti !

par Ben

 Rien à faire, 50 Cent ne peut s’empêcher de répondre à toutes les attaques le concernant. Alors quand Rick Ross concède publiquement qu’il ne s’imagine pas inviter l’interprète de In Da Club en featuring sous prétexte qu’il a perdu son niveau d’antan, forcément, ça ne met pas bien longtemps avant de déraper.

A lire aussi :

50 trucs que vous ne savez toujours pas sur 50 Cent

Ricky Rozay en remet une couche

Préparant la promotion de son prochain album, Port of Miami 2, Rick Ross en a profité pour lancer un pic à destination de Fifty. Confirmant avoir pu réunir sur le même morceau Lil Wayne et Pusha-T malgré leurs différences, Ricky Rozay a aussi laissé entendre qu’il ne collaborerait pas avec 50 Cent : «En toute honnêteté, je suis un homme d’affaires. Si 50 Cent avait encore une valeur, peut-être que je l’aurais fait. Mais je ne plaisante pas quand je le dis, le mec n’est plus qui il était avant. […] On était à L.A., à fumer sur Hate It or Love It hier. Ce truc était fou. On saluait Cool & Dre, c’est Miami qui a produit le morceau. Game, 50 Cent… C’était fou. Si il faisait encore de la musique comme ça, évidemment […] Drake peut me contacter, me dire «Rozay, j’ai 50 sur ce titre». Et si il était aussi fort qu’il y a 8 ans ? Rozay aurait plié ça»

Un clash vieux de 10 ans

Interrogé par Complex News quant au commentaire de Rick Ross, 50 s’est limité à une courte réponse : «Je ne sais pas quelle valeur il apporte à la culture de la musique à ce moment précis. […] Je n’ai jamais enregistré un titre avec lui. Je n’ai aucun intérêt à faire de la musique avec lui». Le beef entre 50 et Rozay remonte à 2009. Et aura continué jusqu’à présent. En 2018, alors que Rick Ross était hospitalisé, Fifty visiblement taquin reprenait une séquence de Rocky IV pour exprimer son commentaire sur la situation : «If he dies, he dies». Ambiance.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3815 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail