Rick Ross admet que la codéine a failli lui coûter la vie

L'information a de quoi surprendre puisque l'on pensait Rozay converti aux joies du sport et de l'alimentation saine...

par Aurelien

À peine un mois après avoir sorti son dixième album Port of Miami 2 et en attendant le lancement de sa tournée nord-américain le 23 septembre prochain à Vancouver, Rick Ross s’occupe actuellement de promouvoir son autobiographie publiée il y a quelques jours à peine, Hurricanes.

Aujourd'hui âgé de 43 ans, le Bawse est ainsi revenu sur les évènements marquants de sa carrière, de son enfance dans le quartier de Carol City, à ses prises de bec avec Birdman et 50 Cent ou encore à la tentative de drive-by shooting dont il a été l’objet en 2013.

« Ma vie est vraiment un film, c’est pour cela que je parle comme je parle dans ma musique » n'hésite t-il ainsi pas à déclarer.

A lire aussi :

20 trucs que vous ne savez pas sur Rick Ross, le boss du rap US

« Codeine is a hell of drug »

Rayon révélations, l’auteur de Hustlin’ revient sur son hospitalisation au mois de mars 2018.

Trouvé à l’époque inconscient dans sa demeure de Miami, la presse avait fait état d’une possible crise cardiaque. Il n’en était rien : il s’agissait d’un excès de syzurp.

« C’était le codéine, j’en prenais pour ménager mon stress. Je mélangeais ça avec d’autres drogues, de l’alcool… Et en plus de ça je dormais très peu. Si rien n’aurait pu me tuer pris séparément, l’un dans l’autre c’est une autre histoire. »

Ajoutez également à ce cocktail le fait que l’ami Rozay envoyait régulièrement bouler son médecin : « Je ne sais pas combien de temps je suis resté sans prendre les médicaments qui m’étaient prescrits. Je me disais que si je ne les prenais pas, j’étais plus fort que les autres. »

Toujours est-il que le fait de se réveiller à l’hôpital lui a fait changer de perspectives : « Quand j’ai vu tous ces gens autour de moi, tous ces potes, je me suis dit que je devais faire quelques chose de spécial pour la suite de ma vie. »

 

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1704 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

personne ne touches a Rick Ross

Bigo le 04/09/2019 à 17h31 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER