14 489 Vues
  • Currently 3.75/5
3.8/5

Qui sont les ghostwriters du rap US ? [DOSSIER]

Posté le 11 Novembre 2017 à 16h45, par Aurelien
Qui sont les ghostwriters du rap US ? [DOSSIER]

Pour un emcee ne pas écrire ses textes soi-même a longtemps tenu du blasphème. Si le sujet a fini par se faire moins tabou ces dernières années, il n’en reste pas moins très sensible, notamment en raison du flou qui entoure ces contributeurs de l’ombre.

sponsorisé

Argent, notoriété, égo... Plongée dans la face cachée de la vie de studios.

 

QUAND UN GHOSTWRITER ÉCRIT UN SUCCÈS MONDIAL

Biggie, Pharoahe Monch, Rick Ross, Royce Da 5’9”, The Game, Fabolous… La liste des écrivains fantômes employés par celui qui fanfaronnait-il « Don’t worry if I write rhymes, I write cheques » dans Bad Boy For Life est sans fin. Et après tout comment pourrait-il en être autrement vu son emploi du temps surchargé ?

Un des cas les plus célèbres de ghostwriting le concernant fut l’hommage rendu à Notorious BIG avec I’ll Be Missing You. Initialement proposée à Jay Z, l'écriture du morceau échouera finalement à Sauce Money qui s'inspirera alors du décès de sa mère pour se mettre dans la peau d’une personne qui aurait perdu son meilleur ami.

La chanson remportera un Grammy Award. Si Sauce Money ne sera pas invité à la cérémonie, Diddy a su se montrer généreux financièrement après coup. Mieux, cette collaboration lui aura permis de devenir un des ghostwriters les plus demandés du marché.

 

QUAND UN GHOSTWRITER GHOSTWRITE UN GHOSTWRITER

Lil Cease, membre de la Junior M.A.F.I.A. le crew de Notorious BIG, est en panne de lyrics pour son album. Son label décide donc de rémunérer Mase 30 000$ pour écrire cinq textes. Plutôt que de faire le taf, ce dernier file 5 000$ à un type que personne ne connaît alors, un dénommé Cam’ron, pour gratter deux titres – le futur pasteur s’octroyant au passage une petite plus-value.

Son travail servira à produire Crush on You de Lil Kim qui entretemps s’est approprié le titre de Lil Cease (oui ça commence à être compliqué). Le morceau sera un succès commercial, mais Killa ne sera pas payé plus pour autant. Ce dernier fera ensuite la carrière que l’on sait et s’en sort très bien au final, mais quid de ceux qui restent dans l’ombre sans récolter entièrement les fruits de leur travail ?

Une belle illustration de l’ambiguïté qui règne en off dans les studios.

 

QUAND UN GHOSTWRITER S’ENVOIE UNE DÉDICACE DANS UN TITRE

Snoop, The Game, Kendrick Lamar, Knoc-Turnal, Ice Cube… tous les cadors de la côte ouest ont écrit un jour ou l’autre pour Dr Dre. Parmi eux The D.O.C. est responsable d’un des titres les plus emblématiques du Docteur (et de la G-Funk, et du rap d’ailleurs) : Nuthin' But a 'G' Thang.

Pour rappel, D.O.C. est un vieux compagnon de route d’Andre Young. Membre officieux des N.W.A., il a ensuite sorti un premier album entièrement produit par Dre, le classique No One Can Dot It Better qui a fait disque de platine à sa sortie en 1989. La suite sera cependant moins heureuse puisqu'un accident de voiture le prive de l’usage de ses cordes vocales.

Reconverti en ghostwriter, il signe tous les couplets de Dre à qui il fait dire ici en forme en clin d’œil « Like my nigga D.O.C., no one can do it better ». Et devinez qui apparaît dans le clip au même moment ? Le mec avec une casquette blanche à gauche sur la photo, c’est lui.

 

QUAND UN GHOSTWRITER EST ACCUSÉ D’ENGAGER DES GHOSTWRITERS

Sans surprise Nas est une des plumes les plus demandées du game. Par le passé des rappeurs proches de lui comme P.Diddy, Jermaine Dupri ou Foxy Brown (période The Firm) ont fait appel à ses services.

Plus surprenant, il a collaboré avec Will Smith pour qui il a écrit les hits Miami et Gettin Jiggy Wit It. Même si pas moins de cinq personnes sont mentionnées dans les crédits (dont le Fresh Prince), son nom n’apparaît nulle part. Will Smith ayant toujours joui d’un street credibility proche du niveau de la mer, ceci explique peut-être cela, chacun souhaitant garder secret ce genre de collaboration.

Pourtant, en 2012, Nas passe de l’autre côté de la barre. Des accusations émergent : l’album Nigger Untitled aurait été écrit par Stic du groupe Dead Prez (producteur de nombreuses pistes de l’album en question) et Jay Electronica.

Si chaque partie a vigoureusement démenti les accusations, reste que l’affaire faisait tâche vu l'aura de Nasir Jones, et ce principalement en raison de ses talents de lyricist.

 

QUAND UN GHOSTWRITER SE RETROUVE PRIS AU MILIEU D'UN CLASH

Boulanger de profession, Quentin Miller voit sa vie basculer ce jour d’hiver 2014 où Drake et son label OVO rentrent en contact avec lui pour faire appel à ses talents d’écriture. Miller participe ensuite à l’élaboration d’une demi-douzaine de titres de l’album/ mixtape If You’re Reading This It’s Too Late dont Legend, Know Yourself ou encore 10 Bands.

Quelques mois plus tard, Meek Mill décide de clasher son mentor à cause de Nicki Minaj pour une sombre histoire de retweet. Milly accuse alors Drizzy de ne pas écrire ses textes lui-même. Si le rappeur MMG finit par prendre la tannée que l’on sait face à la puissance de feu du 6 God, mauvais joueur, avec son crew il s’en prend alors physiquement au pauvre Miller lorsqu’il le croise dans un centre commercial de Los Angeles.

Pas cool, d’autant plus qu’OVO finit par le lourder, l'une des qualités premières d'un ghostwriter étant la discrétion, toute cette agitation médiatique commençait vraiment par faire désordre.

Depuis Quentin Miller, qui ne manquait pourtant pas de talent, a dit adieu à sa carrière dans le monde de la musique.

 

QUAND UN RAPPEUR ASSUME SES GHOSTWRITERS

Voilà ce qui se passe quand Kanye West crédite tous les auteurs qui ont participé à l’écriture de Yeezus en 2013. De Rhymefest (qui a en partie signé Jesus Walk), à Consequence (avec qui il s’est brouillé pour une histoire de reconnaissance) en passant par Lupe Fiasco, Ye s’entoure régulièrement des collaborateurs les plus variés pour mener à bien ses projets.

Au fil de sa carrière, son rôle a progressivement évolué vers celui d’un chef d’orchestre qui tente de créer une osmose entre les différents intervenants, que ce soit les ghostwriters, les featurings et… les ghostproducers !

Et oui, les instrumentales aussi sont soumises à la même loi. Mais ça on en parlera une prochaine fois.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1157 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

2 commentaires sur la news

Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Comment ca me fait de la peine pour Quentin Miller ****! Parfois le monde du rap est impitoyable...

Protojaden le 12/11/2017 à 17h23 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Quentin Miller n'a pas dit adieu à sa carrière ?! Un album bouillant et plusieurs tapes l'an dernier une bombe tout les 15 jours sur son soundcloud...

Modo le 11/11/2017 à 21h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Lacrim envoie la tracklist de R.I.P.R.O 3 !
XXXTentacion diffuse la vidéo de son agression par les Migos !
XXXTentacion a été agressé par les Migos !
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.