Quand Gucci Mane parle de Gucci : « Il faut les rendre responsables »

Le rappeur n'a esquivé aucun sujet...

par Aurelien

Récente égérie de Gucci et actuellement en pleine promotion de Woptober II, Gucci Mane a été interrogé lors de l’émission de radio Ebro in the Morning sur la polémique qui a agité la toile en début d’année lorsque la marque italienne a commercialisé un pull aux faux airs de blackface.

Si à l’époque de nombreuses voix dans le rap (T.I., Solja Boy…) s’étaient élevées pour appeler à un boycott, selon Gucci Mane il s’agissait là plus d’un malentendu que d’autre chose.

« J’étais outré comme tout le monde dans la communauté, mais après les avoir rencontré je ne pense pas que tout ceci était intentionnel (…) Depuis que j’ai parlé avec eux, je vois néanmoins la chose différemment. Pour moi ils doivent travailler avec plus de gens capables de leur faire remonter ce genre de problèmes. Il faut les rendre responsables. »

C’est d’ailleurs dans cette optique que s’est effectuée la collaboration.

« J’étais ouvert à la proposition, mais ce n’est pas comme si j’ai fait du business avec eux en me voilant la face et en ne leur disant pas ce que j’avais à leur dire en face. J’ai donc commencé par leur expliquer que s’ils voulaient bosser avec moi, mon rôle devait être d’envergure. »

 

A lire aussi :

La petite histoire de la publicité dans le rap [DOSSIER]

Reste que Guwop n’en reste pas moins lucide sur le rapport de force entre lui et la marque, admettant sans détour que « ce n’est pas comme s’ils avaient besoin de lui ».

Et le roi de la trap de tout de même conclure tout sourire : « C’est un tournant à 360 degrés (sic) étant donné la relation que nous avions auparavant. Ça a pris du temps, mais ça tue. Ça dénote mon influence. Je passe bien, je suis beau gosse, je suis en forme. Ils ont dû se dire ‘S’il porte nos vêtements, il va les mettre en valeur’. »

Si à en juger par le résultat on ne peut que lui donner raison, chacun se fera ensuite son propre avis quant aux motifs des deux parties.

 

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1706 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

4 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Top Commentaires

"J'étais outré comme tout le monde" ... mais maintenant je bosse pour eux alors ça passe.

Vendu le 20/10/2019 à 13h20 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il a pris un bon chèque pour lire ce texte écrit par leur responsable marketing

Mais bon Qui aurait refusé ?


Toute façon Gucci mane a part faire des interviews sous weed ....

Shankar le 20/10/2019 à 19h29 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

il s'appelle Gucci Mane. il a pas le choix au risquée passer pour encore plus con.

Le chèque c'est pour qu'il garde le pseudo. Faut pas deconner.

Ghost le 21/10/2019 à 22h22 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Je suis beau gosse ??? Je pense que Gucci Mane s'est très mal regardé dans sa glace ces dernières années... Il a un melon démesuré ce gars... Comme beaucoup d'autres rappeurs d'ailleurs.

Wakaflocka20061984 le 21/10/2019 à 04h37 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il a pris un bon chèque pour lire ce texte écrit par leur responsable marketing

Mais bon Qui aurait refusé ?


Toute façon Gucci mane a part faire des interviews sous weed ....

Shankar le 20/10/2019 à 19h29 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

"J'étais outré comme tout le monde" ... mais maintenant je bosse pour eux alors ça passe.

Vendu le 20/10/2019 à 13h20 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1