Qualifié d' « islamiste » par une députée, Médine porte plainte

Le rappeur s'explique.

par Jeune Dauphin

Médine a entamé une action en justice contre Aurore Bergé qui l'a notamment qualifié de « rappeur islamiste »...

A lire aussi :

Golden Moustache et Médine imaginent un monde sans rap !

Médine contre-attaque

La classe politique a plusieurs fois égratigné Médine. Ce 18 février, c'était le tour d'Aurore Bergé : ce 18 février, sur la chaîne d'info en continu LCI, la députée LREM a qualifié le Havrais de « rappeur islamiste » qui « disait qu’il fallait tuer des laïcards » avant de le taxer d'avoir lancé un « appel au meurtre ». Le rappeur a répondu dans la foulée en reprenant l'extrait vidéo affublé de la légende suivante : « Commence par poursuivre ton ministre de l'Intérieur toi », en référence à une plainte pour viol visant Gérald Darmanin.

Toutefois, Médine a décidé de ne pas en rester là. Dans un entretien exclusif accordé à Mediapart, il annonce avoir porté plainte contre Aurore Bergé pour diffamation et détaille les raisons qui l'ont poussé à le faire. « Elle me colle une idéologie qui n’est, bien sûr, pas la mienne. », explique l’artiste. De cette action en justice, il entend qu'on lui donne raison et que des excuses publiques soient formulées par la députée. « J’attends une condamnation et des excuses publiques. Je vais demander la totale : dommages et intérêts. C’est mon honneur qui est mis en jeu. »

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (3096 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail