Advertisement
Advertisement

Pourquoi JUL et Nekfeu ne partiront jamais en vacances ensemble ?

JUL et Nekfeu, deux rappeurs qui se sont accaparés par surprise le Rap cette année, alors que les dinosaures du Rap se sont montrés particulièrement actifs...

par Florian L

Illustration : Anthodraw

Mis à part leurs ventes exceptionnelles, on ne peut s’empêcher de leur trouver des ressemblances, déjà leur couleur de peau (il fallait bien que quelqu’un la fasse), ou encore leur âge (25 ans tous les deux, hasard du calendrier ?). Malgré ces quelques ressemblances, il est peu probable qu’ils partent un jour en vacances ensemble tellement leurs différences les rattrapent...

 

Le sprinteur face au coureur de fond

"Chaque arrivée a son départ" (comme dirait Kery James), si ces deux rappeurs firent preuve de précocité, le parcours emprunté fut très différent.

JUL commencera à rapper sur l’ordinateur du collège avec un micro à 20 Euros. Cet acharné du travail enchaînera les morceaux qu’il enregistrera lui-même dans sa chambre. Il ne se fera pourtant connaître, que dans son fief à Marseille, avec la sortie du morceau « Sors le cross volé ».

#classicshit

Une introduction très éloignée du Rap Gangsta d’époque. Ici, pas de jet privé et de grosses liasses, mais des moto-cross avec les chaussettes blanches par-dessus le jogging. Une nouvelle ère pour le Rap Français. À peine ce buzz atteint JUL assaillira le game avec 6 projets en moins de 2 ans, dont 4 platines et un disque d’or (le 6ème projet étant un album gratuit). 

Les prestations de Nekfeu aux Rap Contenders sont devenues cultes...

De son côté Nekfeu suivra un parcours très différent, lui aussi plongé dans le Rap avant même d’être majeur il connaitra la renommée dès ses débuts. Très orienté collectif (contrairement à JUL qui se fait connaitre en solo), il explosera aux yeux du grand public non pas avec un morceau, mais avec les Rap Contenders et sa punchline « mythique » : « c’est le bruit de mes boules contre tes fesses ».

Presque cinq ans plus tard, on ne peut que souligner l’agilité avec laquelle le fennec a géré sa carrière, il enchaînera 10 projets avec ses différents groupes avant de sortir son premier album solo en 2015 : FEU. 

Les deux coureurs se croiseront pour la première fois le 8 juin 2015 avec la sortie simultanée de Feu et de Je Tourne En Rond, deux scores exceptionnels en première semaine avec respectivement  35 944 et 40 099 exemplaires vendus. Ils se rencontreront à nouveau le 4 décembre avec la réédition de Nekfeu et le nouvel album My World de JUL. 

« La puissance ne respecte que la puissance... »

 

Bon et mauvais flic dans les médias ?

 

Des parcours différents pour un résultat identique ? Dans les ventes peut-être, mais pas dans leur impact médiatique. Nekfeu est devenu le chouchou des médias qui pouvaient enfin se réjouir d’avoir un rappeur qui ressemble à leur fils : beau, blanc, aimant la littérature et sachant s’exprimer. Si le succès commercial de Feu pouvait légitimer cet intérêt, celui de 1995 était moins évident, pourtant dès cette époque ils ont bénéficié d’une couverture médiatique sans commune mesure (et d’un intérêt certain dans les festivals). Loin d’être dupe (il en profitera d’ailleurs pour mettre en lumière d’autres rappeurs), Nekfeu perce l’abcès dès l’introduction de son album dans Martin Eden : « Surtout quand les babtous ont peur, tout le monde m’invite dans les plans / Fils de pute, bien sûr que c’est plus facile pour toi quand t’es blanc » 

C'est une évidence pour Vald !

Mais suffit-il d’être blanc ? Comme déclarait, non pas sans humour, VALD : « c’est juste plus facile quand t’es nekfeu. » Lors de la sortie de Feu, JUL caracolait encore plus haut dans les charts. Mais le rappeur des quartiers nord de Marseille ne correspond pas au standard que les médias veulent présenter à la France. Peu à l’aise devant les micros, JUL représente ce qu’une certaine élite méprise : cette France périphérique qui n’arrivera pas à briller dans le microcosme parisien. Succès public et critique font rarement bon ménage. Peu importe si les caméras l’ignorent, JUL s’adressera à ses fans par Snapchat et des « SMS Facebook », de toute manière son public ne regarde plus la télé. 

 

Pas le même génie, pas le même flow...

JUL et Nekfeu se distinguent dans leur approche même de la musique. Là où Nekfeu est à la recherche de l’album parfait, il recommencera par deux fois son premier album solo, JUL n’a pas l’air de s’enticher de toutes ces questions. Vu la quantité de sons qu’il diffuse, s’affranchissant d’originalité et d’hétérogénéité, on est loin de la recherche du classique. Chez Nekfeu, on voit une volonté de marquer son époque comme ont pu le faire ses modèles. JUL, lui, suit un rythme effréné quitte à sortir des morceaux plus que semblables et qui seront aussitôt éclipsés par les suivants. Là où JUL a crée son style musical avec de l’auto-tune à outrance et des textes réalistes ; Nekfeu a dû manier toutes les influences et les styles issus de sa carrière en groupe pour nous offrir en 2015 un style plus littéraire avec un regain d’attention à sa musicalité.

Musicalement les deux rappeurs ont emprunté des chemins différents, où ils croisèrent un public divers. Nekfeu et son groupe 1995 ont ramené au Rap un public qui s’en était éloigné pour la « pauvreté actuelle du texte » (sic) : type Jean-Edouard Puriste qui apprend ses « classiques » grâce aux vidéos de Jhon Rachid. Mais avec les nombreux festivals, l’ouverture musicale de FEU, son physique d’acteur et sa couverture médiatique son public s’est élargi. Dans ses concerts se côtoient désormais des amateurs de Rap (qui se sont enfin ralliés à sa cause avec un premier opus de haut vol) et des jeunes filles de bonne famille qui n’auraient jamais écouté du Rap avant lui (faites une recherche Twitter avec le mot-clef Nekfeu pour vous rendre compte du phénomène).

Freestyle Booska Sangoku de JUL

Artiste : JUL - Album : My World
Vues : 1 389 312 fois, ajouté Le 20/11/2015Exporter le player vidéo

De son côté JUL a réussi à rassembler, grâce à ses textes sans artifices, des classes populaires déçues de l’aspect bling-bling du Rap caillera devenu très éloigné de la sincérité d’un Rat Luciano ou de la Mafia K’1 Fry.  La musicalité nouvelle de ses morceaux, décelée dès son single ultra efficace « Dans Ma Paranoïa » a su attirer tout un rang d’auditeurs qui n’écoutaient pas de Rap. Si Nekfeu enchaîne les concerts JUL se contente de showcases dans des boites obscures mais qui ne lui empêchent pas de communiquer toute son énergie à son public. Une chose est sûre, en sortant le même jour ils ne se font pas concurrence

 

Pas si différents que ça...

Nous avons souligné les différences entre les deux rappeurs. L’exécution de leurs carrières sont incomparables : "bobos contre cas-soces", recherche du classique contre productivité outrancière. Mais leur philosophie n’en est que plus proche : un amour du Rap Français assumé (le groupe de Nekfeu s’appelle 1995 en hommage à une période d’or du Rap, et JUL voue un culte absolu au Rat Luciano), une volonté de faire avancer le mouvement dans sa globalité, une recherche d’indépendance et un refus des tabous et des codes. 

Pour symboliser encore plus cette cassure avec l’ancienne génération, même s’ils ne fêteront pas la nouvelle année ensemble, nous ne serions pas surpris de les croiser au détour d’un featuring...

Donne ton avis

Auteur (@florian135_ )

Florian L : Le rap est une culture qui s'observe dans sa complexit. (67 articles publiés) FlorianL est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @florian135_.

28 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Top Commentaires

La description de l'auteur sur twitter : "Florian, analyste en carton de ce rap game, j'écris des fois chez booska_p". Ca veut tout dire : un analyste en carton, effectivement, ponctué d'une splendide faute de français "des fois" au lieu de "parfois".... Et encore je ne compte pas les fautes dans l'article pour quelqu'un qui se revendique auteur/journaliste/analyste, c'est génant....

L'article aurait pu être pas mal, malheureusement, c'est rempli de clichés sur le style de l'un et de l'autre alors qu'une pure analyse musicale aurait pu suffire à mettre en exergue les différences entre JUL et Nekfeu. L'analyse du "bobo" vs. "la caillera", c'est tellement bas de plafond...

De mon point de vue, ca démontre que l'auteur doit écouter du rap depuis janvier 2015, il a fait 2 recherches sur wikipédia et a pondu un article, c'est malheureux pour les vrais fans de rap qui ne se limitent pas à ça et qui écoutent les albums eux...

Celmar le 04/01/2016 à 11h09 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Je me revendique analyste en carton (pas journaliste ou je ne sais quel autre titre), mais t'as raison j'ai commencé à écouter du rap en Janvier 2015 avec la sortie de l'album de LINO, je l'ai découvert dans une vidéo de John Rachid, c'est lui qui m'a donné envie de faire ce métier. peace

Florianl le 04/01/2016 à 13h39 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

L'article est pas trop mal dans son ensemble !
Mais je pense que certaines choses seraient à remettre à leurs places:
Tout d'abord le fait d'être 'Blanc' peut jouer un avantage certes sur le plan marketing mais peut faire perdre en crédibilité à un rappeur comme c'est le cas pour Nekfeu. Ça peut paraître **** à dire mais son 'physique d'acteur' ne joue pas en sa faveur dans le sens où l'on réduira son succès et par conséquent sa musique à ca, puis le fait qu'il ai sorti 'On Verra' (Mal à la tête juste en écrivant le titre) ne lui à pas fais une très bonne pub envers les amateurs de rap en tout genre (Je parle de rap, pas de Maitre gims, Black M ou autre Variété ce faisant passer pour du rap auprès des médias...) car les gens qui critique n'écoutent même pas l'album et ce contente d'écouter la radio voir les superbes émissions proposés par D17... mais croyais moi que cet album contient des classiques en puissance malheureusement pas arrivé à la bonne période ou pas amené par la bonne personne pour être réellement écoutés. Pour preuve de sa non crédibilité dû a son physique, son intervention dans l'émission 'On est pas couché' où ils n'ont pas hésité à le comparé à kev adams... si les gens lui reproche ses lyrics il faut leurs rappeler quelles sont très proches pour certaines de ceux qui ont forgé le rap français (Lunatic, IAM, Oxmo, Les X-men...) qui l'ont d'ailleurs pour la plupart adoubé... En ce qui concerne Jul, même si je ne suis pas fan de ce genre de rap, (dû notamment à l'abus d’auto-thune) je ne crache pas dessus, je pense que l'objectif de ses chansons et de se mettre de bonne humeur, de pas se prendre la tête et c'est à mon avis ce qui fais son succès (je compte également les SCH, PNL Voir dans une moindre mesure Gradur et Niska pour le coté décompresse) et est pour moi tout aussi légitime dans le milieu du rap francais que des Lino , Oxmo et compagnie, ils ne s’adresse simplement pas au même public, ce n'est pas la même musique , c'est comme comparé le hard rock et le rockabilly...
Désolé pour le paragraphe c'est juste la pensé d'un mec crevé qui se fais chier et donc donne son opinion au beau milieu de la nuit...

Ra le 05/01/2016 à 00h06 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

La description de l'auteur sur twitter : "Florian, analyste en carton de ce rap game, j'écris des fois chez booska_p". Ca veut tout dire : un analyste en carton, effectivement, ponctué d'une splendide faute de français "des fois" au lieu de "parfois".... Et encore je ne compte pas les fautes dans l'article pour quelqu'un qui se revendique auteur/journaliste/analyste, c'est génant....

L'article aurait pu être pas mal, malheureusement, c'est rempli de clichés sur le style de l'un et de l'autre alors qu'une pure analyse musicale aurait pu suffire à mettre en exergue les différences entre JUL et Nekfeu. L'analyse du "bobo" vs. "la caillera", c'est tellement bas de plafond...

De mon point de vue, ca démontre que l'auteur doit écouter du rap depuis janvier 2015, il a fait 2 recherches sur wikipédia et a pondu un article, c'est malheureux pour les vrais fans de rap qui ne se limitent pas à ça et qui écoutent les albums eux...

Celmar le 04/01/2016 à 11h09 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Je me revendique analyste en carton (pas journaliste ou je ne sais quel autre titre) mais t'as raison j'ai commencé à écouter du rap en Janvier 2015 avec la sortie de l'album de LINO je l'ai découvert dans une vidéo de John Rachid c'est lui qui m'a donné envie de faire ce métier. peace

Florianl le 04/01/2016 à 11h09 - Signaler - 0Soutenir +1

Tout c'est gens qui sont en transse sur JuL je comprend pas en plus quand on ose me dire que JuL est beau par contre si il y a featuring ca va pas le faire... #Teamfennek

Teamfennek le 03/01/2016 à 20h53 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

**** ce qui faut pas lire xD
Si Nekfeu est un bon rappeur Morsay c'un poète je crois bien.
D'ailleurs sa fameuse punchline que vous citez est a peine pompé de la répliques du film les "Valseuse" et sa réussite est uniquement du au petite pucelle et pseudo amateur de rap qui ne connaissent que ce que les médias mettent en avant :) (sans parler du matraquage radio)
Y'a tellement d'mc qui ferait passer ce mec pour un analphabète, Odezenne par exemple, Fuzati, Fayçal, Lucio Bukowski, L'Indis,Dooz Kawa, Mysa... Bref y'a le choix :)
Après pour Jul je dois admettre que bien que ses parole ne soient pas dés plus recherché ce mec a carrément le don de faire des tubes, il a un flow de malade qui permet de faire passer n'importe lequel de ses sons cremes rajoutez a ça sa productivité, ce mec là est une industrie a lui tout seul haha.

Krovvy le 02/01/2016 à 15h52 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Bon article, bien écrit aussi, par contre utilise plutôt le présent et le passé composé dans tes articles, ça rendra la lecture beaucoup plus fluide et agréable.

Juan le 02/01/2016 à 14h15 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

il est bien l'article c'est juste le titre qui est pas top...meme si tu explique leur ressemblance a la fin !! :)

merci booskaP

Zerzer le 02/01/2016 à 03h10 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Très bonne article! Bravo pour l'intelligence des propos.

Saggitarius le 01/01/2016 à 22h39 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Article intéressant mais le titre porte à confusion. Ils sont différents mais au fond les deux se ressemblent, ils font du bon rap

Jul le 30/12/2015 à 21h18 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

D'où la fin de l'article qui explique leur ressemblance ;) Merci du commentaire

Florianl le 30/12/2015 à 21h18 - Signaler - 0Soutenir +1

Comme les autres, j'suis pas d'accord sur le fait que Nekfeu est médiatisé parce qu'il est blanc. En revanche, son succès auprès des adolescentes c'est clairement pas grâce à sa qualité d'écriture mais son "physique d'acteur" comme vous dites, ça on peut difficilement le nier.

Hier sur instagram j'suis tombé sur le compte d'une fanatique complètement arriérée, ses posts se résumaient à des photos de Nekfeu avec un "avis" sur ses morceaux. Les avis, en fait, c'était "Cette musique est belle et joyeuse alors j'aime bien bisous" ou "C'est Nekfeu alors c'est forcément bien même si ça change" (elle parlait de Le Horla). Bref.

J'aime Jul et Nekfeu, l'un pour les textes et la technique, l'autre pour "l'ambiance", mais ce que j'aime surtout chez eux, c'est qu'ils s'en battent les couilles des clashs. Perso, et on je sais que c'est le cas pour beaucoup d'autres, j'en ai ras le cul des gamineries des anciens, j'suis plus au collège depuis un moment, c'est pas pour me taper les mêmes conneries dans la musique que j'aime.
On retrouvera assurément Jul et Nekfeu en featuring un de ces jours (surtout que les deux ont dit apprécier la musique de l'autre), et c'est cool, ils veulent porter le rap, pas être seuls en haut.

Cercatrova le 30/12/2015 à 15h01 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tout à fait. :)
Malheureusement c'est ce public peut enclin à écouter du rap à la ba<x>se qui fait le plus de bruit du coup on a vraiment l'impression que depuis quelques mois le public de Nekfeu se résume à des groupies c'est dommage ! Après c'est inévitable quand tu as le succès je pense.

En tout cas l'article est cool ça ne cherche pas le clash au contraire ils semblent très différents mais ils se ressemblent pas mal comme le souligne la conclusion. :)

Cercatrova le 30/12/2015 à 15h01 - Signaler - 0Soutenir +1

Nekfeu est connu du public car il est bon sa surprésence dans les médias est aussi due car il touche le type de public que tu cites. Mais ça n'enlève pas son talent pour autant
Merci du commentaire

Florianl le 30/12/2015 à 15h01 - Signaler - 0Soutenir +1

Cool l'Article

Inco le 30/12/2015 à 12h16 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Merci inco !

Florianl le 30/12/2015 à 12h16 - Signaler - 0Soutenir +1

**** j,hallucine quand les blancs réussissent dans la musique c'est parce qu'ils sont blanc non mais sérieux ! Gims est blanc peut être, toutes les tetes d'affiche du rap sont blanches? Et si on écoutait l'amuse que au lieu de juger à la pochette ;) beau manque de professionnalisme Monsieur Florian du haut de tes 7 articles publiés ;)

Un Amateur de rap Franco sénégalais .

Doubad le 30/12/2015 à 11h00 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Déja dans l'article il ne dit pas qu'il réussit parce qu'il est blanc il dit qu'il est plus médiatisé nuance et ça personne peut le nier il se fait plus inviter dans les plateaux grace à l'image qu'il véhicule

Dovahkiin le 30/12/2015 à 11h00 - Signaler - 0Soutenir +1

Ahaha le fait d'être blanc était une introduction de l'article je souligne plein de trucs autres dans l'article : recherche du musicalité collectif carrière de long terme la scène .. On voit ce qu'on veut lire ! Merci de l'avis

Florianl le 30/12/2015 à 11h00 - Signaler - 0Soutenir +1

c'est dommage cela part d'une bonne intention pour au final faire un article NUL NUL NUL NUL NUL NUL

Vousesteconouquoi le 29/12/2015 à 23h08 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Comme on dit c'est l'intention qui compte !

Florianl le 29/12/2015 à 23h08 - Signaler - 0Soutenir +1

Le titre fait très clash comme s'il y avait un différent entre les deux rappeurs alors que pas du tout. On dirait que l'article est une tentative de création de clash entre les deux. Sur le fond l'article n'a aucun réel intérêt malheureusement.

Targa le 29/12/2015 à 21h39 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Absolument pas de volonté de clash mais de comparaison de parcours avec d'ailleurs une mise en avant de leur ressemblance sur la fin. Merci de la réaction

Florianl le 29/12/2015 à 21h39 - Signaler - 0Soutenir +1

bidon votre article !!!aparler de blanc qui perce.... ya kombien de noir dans le rap??? gradur il est blanc?? est il a percer..... bidon votre article (les mec son encore au moyen age a parler d'couleur... parler drap bordel de **** vo mere les chauves! vout z'etes vraiment naze.... et dire kvous etes payer pour faire sa ben ****.... le mec k fé cette article doit etre le meme qui met des titres de **** pour attirer l'oeil quitte a faire sortir la phrase du rappeur de son contexte vous etes des ****s!

Fuck booska bamboklat le 29/12/2015 à 19h55 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Je dis pas qu'il faut être blanc pour percer mais qu'ils sont tous les deux blancs comme ba<x>se de comparaison. J'aurais pu faire une comparaison entre Booba et Kaaris et je serais parti du fait qu'ils font du rap hardcore je vois pas trop d'autres ressemblances aussi flagrante entre JUL et Nekfeu ;) Peace.

Florianl le 29/12/2015 à 19h55 - Signaler - 0Soutenir +1

Pas mal du tout ces analyses !

Bingo le 29/12/2015 à 16h56 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Merci l'ami !

Florianl le 29/12/2015 à 16h56 - Signaler - 0Soutenir +1

L'auteur de l'article amoureux du physique de Nekfeu hahaha

Kraky le 29/12/2015 à 12h45 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

C'est ma meuf qui est amoureuse de son physique !

Florianl le 29/12/2015 à 12h45 - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER
Advertisement