Pop Smoke : ses meurtriers risquent la peine de mort

L'enquête semble toucher au but.

par Jeune Dauphin

L'enquête de la LAPD avance : quatre hommes ont été inculpés pour le meurtre de Pop Smoke. Deux d'entre eux risquent tout simplement la peine de mort... Explications.

A lire aussi :

Pop Smoke : les chiffres de son gros carton en France

Les coupables trouvés ?

Alors que Pop Smoke a été fauché par la mort en février dernier lors d'un terrible meurtre dans sa résidence de Beverly Hills, l'enquête avance et les forces de l'ordre pourraient avoir mis la main sur les quatre auteurs du crime. Il y a quelques jours, TMZ annonçait que la police avait procédé à cinq arrestations dans le cadre de ses investigations. Cette fois, le magazine people américain va plus loin : plutôt informé sur l'avancée de l'enquête, il avance que quatre hommes ont été désignés comme les tireurs lors de l'assassinat de Pop Smoke. Parmi eux, deux mineurs âgés de 15 et 17 ans dont les noms n'ont pas été révélés et deux majeurs : Corey Walker, 19 ans, et Keandre Rodgers, 18 ans.

Tous les deux sont poursuivis pour meurtre : le procureur de Los Angeles a également retenu les circonstances aggravantes que sont le vol et le cambriolage. En outre, l'appartenance à un gang et la possession illégale d'armes entrent dans la balance. Avec ces chefs d'accusation, les deux suspects majeurs risquent tout simplement la peine de mort. Ce sera au procureur de décider si elle pourra s'appliquer dans le cadre du procès des deux jeunes hommes - les mineurs étant de fait exempts de cette sentence capitale.

L'album posthume de Pop Smoke : un carton mondial

Le 3 juillet dernier, le tout premier album studio de Pop Smoke est paru à titre posthume. Façonné à partir de ce qu'il a laissé dans les disques durs par Steven Victor, le patron de son label, sa famille et 50 Cent, cet opus pétri de featurings de gala (Quavo, Lil Baby, DaBaby, Swae Lee, Future, Rowdy Rebel, 50 Cent, Roddy Ricch, Tyga, Karol G, King Combs) a connu un succès au niveau mondial. Le disque a démarré en première position des charts dans sept pays : les Etats-Unis, l'Irlande, les Pays-Bas, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et la Finlande. Aux Etats-Unis, aucun album posthume ne s'était classé au sommet du top albums depuis Michael Jackson. Shoot For The Stars, Aim For The Moon s'est classé en troisième position des charts en France avec plus de 8 700 ventes, un score qui rivalise avec ceux d'Eminem dans l'Hexagone. 

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1891 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Je croyais que la majorité ct 21 ans aux states..pffft

Tonio le 14/07/2020 à 13h56 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1