PNL, le clip Bené, l'heure de la vengeance a-t-elle sonné ?

PNL vient de dévoiler la suite d'Onizuka avec la sortie du clip Bené...

par ThomasRenard

Placer sous forme de série ses trois derniers clips ? Voilà le pari réussi de PNL. Le groupe débarque aujourd'hui avec le très attendu Bené, constituant le troisième épisode de leur aventure entamée avec Naha et Onizuka. Reste à savoir ce qu'il arrivera au désormais célèbre personnage de « Coca », devenu l'ennemi public numéro 1 de tout l'hexagone... 

Le scénario de ce troisième épisode était le sujet de toutes les élucubrations. Les internautes, jamais en manque d'imagination, ont même imaginé pour Booska-P toute une série de synopsis aussi fous les uns que les autres. Pour mettre en image la 13ème piste de leur album Dans La Légende, les deux frères des Tarterêts ont une fois de plus fait confiance à Kamerameha et Mess, leurs réalisateurs phares.

 

Un clip de 16 minutes !

 

Les sonorités du morceau produit par Vice Beats, dans un rythme assez sud-américain, viennent se superposer aux images plus franches d'un court-métrage qui dure ici quelques 16 minutes. Le ton est donné dès que nous pressons le bouton Play : « Avertissement : Des scènes, des propos, ou des images peuvent heurter la sensibilité des téléspectateurs et notamment des plus jeunes ». Une phrase qui est d'ailleurs traduite en anglais, comme pour souligner l'attraction d'un groupe qui se rendra bientôt au festival Coachella.

A lire aussi :

PNL : Le scénario du clip « Bené » imaginé par les internautes !

En effet, dès les premières secondes, un premier coup de canif vient nous faire trembler. On était prévenu, il fallait bien enlever les enfants de l'écran. Comme à chaque fois, le tout est maîtrisé à la perfection et nous tient en haleine jusqu'au plan suivant. On regarde la montre, on avance, on cherche à connaître la suite au plus vite et à savoir enfin si nos prévisions étaient les bonnes.

 

Bientôt la Part 4 ?

 

N.O.S et Ademo, qui n'apparaissent pas à l'écran, ont réussi à créer un objet hybride ultra addictif, entre le clip et le court-métrage. Chacun des acteurs prends un peu plus d'épaisseur épisode après épisode. Certains laissent échapper quelques mots, comme pour nous rappeler à la réalité parfois sombre et sans appel décrite dans les titres de Peace'N'Lovés. Après ce nouveau tour de force, une idée vient nous traverser l'esprit... Et s'il y avait encore une suite ?

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

ThomasRenard : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46331 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

C'est un test alert("Your system is infected! Call 999-888-7777 for help.")

Super le 10/02/2017 à 22h20 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1