Pharrell menace Donald Trump de poursuites en justice

Pharrell ne semble pas avoir apprécié que Donald Trump joue « Happy » quelques heures seulement après la tuerie de Pittsburgh.

par Romane DVL

Discret sur les réseaux et plutôt inactif en ce qui concerne les polémiques, Pharrell n'a jamais vraiment fait dans le drama. Enfin, sauf quand il s'agit de militer contre le président de son pays : Donald Trump. Cette fois, c'est après une action pour le moins déplacée du dirigeant des Etats-Unis que Pharrell a décidé de lui adresser une lettre... 

A lire aussi :

Découvrez la toute nouvelle adidas Originals x Pharrell ! [PHOTO]

Pharrell, sous le choc, réclame le respect

Rappeur emblématique de la scène américaine, Pharrell a toujours été respecté par les auditeurs et sa musique continue de résonner. Tout comme ses créations, puisque le rappeur poursuit ses collaborations avec la marque aux trois bandes autour de diverses collections... Mais cette fois, l'artiste fait parler de lui avec une lettre adressée à Donald Trump, rapportée par le Hollywood Reporter. En effet, le président américain a organisé un meeting dans l'Indiana le même jour que la tragique tuerie de Pittsburgh, ne souhaitant pas l'annuler après avoir pris connaissance des faits. Ce n'est pas tout, puisqu'il se serait également permis de jouer Happy durant l'évènement. 

Un jour de deuil...

Pharrell a donc souhaité écrire à un Donald Trump qui semble véritablement insensible :  « Le jour d'une tuerie de masse ayant coûté la vie à 11 personnes par la faute d'un "nationaliste" dérangé, tu joues Happy lors d'un meeting politique en Indiana. Il n'y avait rien d'heureux dans la tragédie qui s'est passée dans notre pays samedi et aucune permission n'a été donnée pour l'utilisation de ce morceau ce jour-là. » Ce n'est pas tout, puisque les avocats de l'artiste ont également précisé qu'aucune autorisation ne sera livrée à l'avenir et qu'ils n'hésiteront pas à attaquer. Loin d'être préoccupé par le dramatique évènement de ce samedi, Trump aura évoqué que même si ce n'était pas son jour côté cheveux, il n'annulerait pas son évènement prévu de longue date...

 

 

Donne ton avis

Auteur (@romvne )

Romane DVL : Dis moi qui t'observe je te dirais qui veut ta place. (1040 articles publiés) RomaneDvl est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @romvne.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail