Pas de festivals en France avant 2023 ?

Le coup est dur pour l'économie du spectacle vivant.

par Jeune Dauphin

Ceux qui comptaient passer leur été dans les festivals de France et de Navarre pourraient devoir se raviser : les organisateurs sont inquiets et doutent que des tenues soient possibles pour la saison 2020-2021.

Rien d'officiel, mais...

Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, c'est toute l'industrie du spectacle qui est menacée depuis plusieurs mois. Pire, au vu de la tendance actuelle, elle ne devrait pas pouvoir se relever de sitôt : dans plusieurs métropoles françaises, un couvre-feu à 21 heures a été proclamé par le président de la République. En outre, les concerts sont actuellement tous annulés jusqu'à la fin du mois de mars 2021... pour l'instant. Du côté des organisateurs de festivals, qui ont quasiment tous dû annuler leur édition 2020, on craint de ne pas pouvoir relancer la machine avant 2022, voire 2023

Marc Geiger, le co-fondateur de Lollapalooza Paris, craint que le pire reste à venir : « Les six prochains mois pourraient être plus douloureux que les six mois précédents et peut-être que les six mois suivants le seront encore plus ! » Quant à Jean-Yves Cavin, directeur du Cully Jazz Festival, la saison 2021 est d'ores est déjà à oublier : « Faire venir plusieurs dizaines de milliers de personnes au même endroit en quelques jours c’est quelque chose qui n’est pas envisageable pour avril prochain. C’est quelque chose qui n’est certainement pas envisageable pour 2021 sur l’année entière. » Tous ces propos rapportés par Trax Mag ne laissent que peu de place au doute : les festivals ne devraient pas pouvoir se tenir l'année prochaine.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (3782 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail