Nouveau deal à huit chiffres pour 50 Cent !

Un joli coup de boost pour la trésorerie du rappeur...

par Aurelien

Deux ans après s’être déclaré en faillite, 50 cent rebondit de la plus belle manière qui soit. À 42 ans, il vient en effet de signer un deal des plus juteux avec STARZ, la chaîne de télévision payante américaine qui diffuse la série Power dont il est le producteur exécutif et dans laquelle il interprète le personnage de Kanan Starks.

A lire aussi :

50 Cent, la faillite c'est fini !

 

Une série au coeur du deal 

 

Diffusé depuis 2014, Power dont l’intrigue mélange monde la nuit et gangstérisme peut s’enorgueillir des plus belles audiences de la chaîne : tandis qu’en moyenne les trois premières saisons ont attiré 7,4 millions de spectateurs par épisode, la quatrième a fait monter ce chiffre à 9,3 millions.

En position de force au moment des renégociations, Fiddy a ainsi prolongé son engagement avec la chaîne jusqu’en septembre 2019. Mieux, son contrat inclus le développement de trois nouvelles productions dont Tomorrow, Today et le très attendu Black Family Mafia qui va retracer l'épopée des dealeurs les plus flambeurs des années 90/2000.

Si les termes exacts de l’accord n’ont pas été révélés, sept zéros garantissent au rappeur au minimum un chèque de dix millions de dollars.

Fifty, « un cauchemar pour les haineux »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Visiblement ragaillardi, l’auteur d’In Da Club a tenu à mettre les choses au clair sur Instagram : « Vous pensez toujours que je ne suis RIEN ? Et bien jetez un œil sur ce que je fais en ce moment. Ce n’est que le début, je suis un cauchemar pour les haineux ».

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, 50 cent a également été relaxé par la justice après les accusations de plagiat dont il faisait l’objet par un certain Larry Johnson qu’il accusait de lui avoir piqué le concept du show.

Une décision justifiée selon le tribunal par le fait que ce type de fictions à la « The Wire, Empire, Breaking Bad, Narcos, Weeds, Carlito's Way, American Gangster, New Jack City, Scarface et Paid in Full » présentent toutes des éléments communs.

A lire aussi :

8 films de gangsters sous-estimés [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1706 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

power diffusé depuis 2009 ?? sérieux

Pseudo le 16/12/2017 à 20h31 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1