Nas remporte son premier Grammy, 25 ans après sa première nomination

La consécration, enfin.

par Ben

Il aura dû faire preuve de patience, mais cette fois, ça y est : Nas a enfin remporté un Grammy. 

A lire aussi :

Nas pas du tout impressionné par la nouvelle génération de rappeurs

Le talent de Nasir Jones

La 63e cérémonie des Grammy Awards aura dévoilé son lot de surprises. En marge d’avoir récompensé un Kanye West qui avait pourtant publié une vidéo le montrant en train d’uriner sur une statuette dorée, les Grammy ont célébré Nasir Jones et son dernier album en date. Jouant des coudes avec D Smoke (Black Habits), Jay Electronica (A Written Testimony), Freddie Gibbs et The Alchemist (Alfredo) ou encore Royce da 5’ 9” (The Allegory), Nas a décroché une récompense pour son LP King’s Disease, publié dans le courant de l’été 2020 et ayant la particularité d’avoir été intégralement produit par Hit-Boy et Gabriel «G Code» Zardes. 

Nas se renouvèle

Pour ne rien gâcher, la galette profite des participations de Big Sean, Lil Durk, Anderson. Paak, ASAP Ferg, Fivio Foreign ou encore The Firm, prouvant que l’interprète de The Message sait encore se renouveler, plus d’un quart de siècle après la publication de son premier album. Nominé 14 fois aux Grammys, dont en 1996 pour la meilleure performance solo rap sur le titre If I Ruled The World (Imagine That), Nas n’aura jamais décroché la moindre récompense dans cette compétition, jusqu’à ce coup de poker donc.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5723 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail