Mondial : Un sponsor perd 10 millions d'euros à cause des Bleus !

Quand la coupe du monde de football ne fait pas que des heureux...

par ThomasRenard

Miser sur une victoire finale de l'équipe de France, voilà qui a fait tanguer l'un des partenaires commerciaux des Bleus. Un sponsor chinois nommé Vatti, spécialisé dans l'électroménager. La faute de l'entreprise ? Promettre à ses clients de les rembourser en cas de sacre mondial des tricolores. Manque de pot pour eux, Mbappé et compagnie ont fini par faire le boulot avec la manière face à la Croatie (4-2)... 

A lire aussi :

Njie : « Sur certains aspects, je suis en avance sur Mbappé »

Le bonheur des uns fait le malheur des autres 

Après la coupe du monde remportée par l'équipe de France, l'expert chinois de l'électroménager est donc tout naturellement passé à la caisse. Pour satisfaire les clients qui ont choisi la fameuse  « formule du champion », 7.7 millions d'euros ont déjà été déboursés. Il ne reste plus que quelques millions à rembourser pour atteindre une note que l'entreprise chiffre à 10 millions d'euros. Une stratégie kamikaze, mais payante ? C'est bien ce qu'annonce Vatti, pour qui il s'agit d'un risque calculé. 

Comme le rappelle le journal L'Equipe, on a tenu à relativiser du côté de l'entreprise. L'un des pontes de la société, Wang Zhaozhao a même rassuré la presse : « Le montant à payer pourrait être très important, mais il était prévu dans notre budget annuel. Les conséquences ne seront pas désastreuses pour nous. »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Deschamps répond aux critiques

Une deuxième étoile sur le maillot, voilà qui a suffi au bonheur de tout un pays. En revanche, de côté de nos adversaires, les critiques concernant le niveau de jeu de nos Bleus ont fusé. Dans les colonnes de l'allemand Kicker, le sélectionneur Didier Deschamps est donc revenu sur le qualificatif de chanceux qui lui colle à la peau (propos relayés par Foot Mercato) : 

« J'accepte généralement la critique, mais il y a une frontière. Si elle est dépassée, il n'y a pas de retour en arrière pour moi. (...) Vous avez de la chance une fois, alors cela arrive souvent par hasard. Mais si vous la répétez à ce niveau, il y a beaucoup de travail derrière. Je n’ai eu aucune influence sur le tirage au sort du groupe, ni pour la blessure d’Edinson Cavani ou la suspension de Thomas Meunier en demi-finale. C’était simplement des circonstances. Je n’ai pas eu de chance dans la finale de l’Euro quand André-Pierre Gignac a frappé le poteau dans les arrêts de jeu. De telles estimations, je les prends avec humour, de telles estimations me font sourire, mais elles n’ont rien à voir avec la réalité. »

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

ThomasRenard : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46331 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail