Meek Mill : « Face à Drake, j'étais défoncé »

Tout s'explique...

par Aurelien B

Alors que sort ce vendredi 30 novembre son quatrième album intitulé Championships, Meek Mill est revenu sur le clash qui l’a opposé à Drake en 2015. Les deux hommes avaient alors longuement fait la une en s’échangeant pique sur pique durant un été.

Lors d’une interview accordée au New York Mag, le rappeur de Philadelphie a ainsi déclaré avoir été au moment des faits « hors de contrôle ».

« J’étais défoncé. Je faisais ce que j’avais envie de faire, de la façon dont j’avais envie de le faire, et ce à la face du monde, pas caché en coulisses »

[Plus tôt cette année, Meek avait en effet révélé qu’il a longtemps été accroc aux opioïdes, un dérivé du pavot aux effets proches de la morphine.]

Parolier fantôme ou pas ?

Plus surprenant encore, Meek Mill, qui avait à l’époque axé ses attaques sur le fait que Drake aurait utilisé un ghostwritter, a avoué ne pas avoir la moindre idée si tout ceci était vrai ou non.

« En fait j’ai juste sauté sur l’occasion tellement j’étais fou de rage. À l’époque je me disais que c'était plausible. »

Si, assez ironiquement, la chose s’est révélée vraie, un certain Quentin Miller s'étant depuis révélé l’un des hommes de l’ombre les plus prolifiques du clan OVO, moins ironiquement, ce même Quentin Miller est ici celui qui a payé les pots cassés – non seulement il est depuis blacklisté de l'industrie, mais il s’est fait en sus tabasser par le crew de Milly.

Une nouvelle collaboration en vue ?

La question semble désormais évidente tant leur duo R.I.C.O. avait à l’époque marqué les esprits.

Réponse de l’intéressé : « Cela me paraît tout à fait possible. À l’époque c’était sincère. Nous n’avions pas fait ça pour faire plaisir aux gens, nous avions attendu le bon moment pour le faire et nous l’avons fait. »

A lire aussi :

Les 10 morceaux clash les plus féroces du rap US [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1932 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail