Meek Mill et Roddy Ricch rendent hommage à Nipsey Hussle [SON]

Un son poignant.

par Ben

Sur une mélodie teintée de mélancolie, Meek Mill a tenu à signer un bien bel hommage au regretté Nipsey Hussle. Le tout prend la forme d’un inédit, Letter to Nipsey, à découvrir sans plus attendre pour se remémorer le rappeur originaire de Los Angeles.

A lire aussi :

L'émouvante lettre ouverte de Lauren London à Nipsey Hussle

Un hommage en bonne et due forme

Le 31 mars prochain, cela fera déjà un an que Nipsey Hussle nous a quittés. Assassiné alors qu’il se trouvait devant sa boutique de vêtements The Marathon Clothing, le rappeur âgé de 33 ans laisse derrière lui une ribambelle de classiques et d’accomplissements. Afin que son travail et sa mémoire perdurent, Mill y est allé de son initiative, en signant l’inédit Letter to Nipsey, enregistré en featuring avec Roddy Ricch.

Les paroles sont poignantes : « And every time I close my eyes, see Snupe and I see you […] Hurt my heart, I seen you on the floor, do it for the hood / And I don’t even wanna do it no more / When these niggas you do it for, they’ll shoot you and all / The only thing I can say is you with Allah / Blessings (Blessings) / And I ain’t finna say it like I’m your main homie (I won’t) / But when we lost you it really put some pain on me (It did) / Got me scared to go outside without that flame on me (Brrt) ».

(« Et à chaque fois que je ferme les yeux, je voix Snupe et je te vois toi […] Ca me donne mal au crâne, je t’ai vu te démener pour le quartier / Et je ne veux plus le faire / Quand ces n***** avec tout ce que tu as fait, te flinguent / La seule chose que je peux dire, c'est que tu es avec Allah / Bénédictions / Et je ne vais pas dire que j’étais ton meilleur pote (je ne l’étais pas) / Mais quand on t’as perdu, ça m’a vraiment fait mal (c’est vrai) / J’ai eu peur de sortir sans mon flingue »).

Un titre joué lors des Grammy Awards

Pour l’anecdote, ce titre a été joué pour la toute première fois il y a quelques heures de cela, lors de la 62e cérémonie des Grammy Awards. Ce fut l’occasion de célébrer une fois encore la mémoire de Nipsey, mais aussi celle de Kobe Bryant, disparu dimanche.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3815 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail