Lil Wayne : « Je n'ai jamais connu le racisme »

Cette semaine Weezy F. s'est retrouvé au centre d'une polémique houleuse. Retour sur les faits...

par Aurelien B

Au cours d’une récente interview pour l’émission Nightline de la chaîne ABC, Lil Wayne en a surpris plus d’un lorsqu’il lui a été demandé son sentiment sur Black Lives Matter, le mouvement initié en 2012 sur les réseaux sociaux à la suite de la mort tragique de Trayvon Martin.

Le rappeur a déclaré tout de go « ne pas se sentir connecté le moins du monde à ce qui ne le concerne pas directement. »

« C'est juste étrange de mettre un nom là-dessus. La réalité, ce n'est pas un nom, ce n'est pas label, c'est que pour des conneries, quelqu'un s'est fait descendre par la police. (...) Je suis un motherfucker jeune noire et riche. Si l’Amérique ne comprend pas que la vie des noirs compte, je ne sais pas ce qu’il vous faut. »

Puis s’adressant à la journaliste Lindsey Davis : « Si vous vous sentez connectée, vous êtes folle à lier ».

Excédé par les questions posées, Wayne a fini par interrompre l’entretien en dégainant de sa poche son bandana du gang des Bloods  : « Le seul truc qui me concerne, c'est ce foutu de drapeau rouge. Je suis un gangster, moi, pas un put*in de politicien ».

Cohérent avec lui-même, Wayne avait déclaré quelques jours jour plus tôt dans l’émission Undisputed « qu’au cours de ses 33 dernières années, il avait été béni de n’avoir jamais eu à faire face au racisme ».

Cette prise position a (évidemment) déclenché une tempête médiatique à laquelle Weezy a fini par répondre en deux temps.

Tout d’abord il s’est excusé auprès de tous ceux qui se sont sentis offensés, arguant que la question qui lui a été précédemment posée sur sa fille l’a mis hors de lui – il lui a avait été demandé si du fait de la misogynie de ses textes, il pouvait comprendre que sa fille soit étiquetée comme une « bitch » ou une « hoe ».

Puis selon TMZ, l’entourage du rappeur a envoyé plusieurs courriels à la production afin d’empêcher la diffusion du documentaire sous prétexte que ladite question n’avait pas été soumise à l’avance au rappeur, et que de ce fait tout ce qui s’en suit n’aurait pas dû être rendu public.

[Un argument assez étrange venant de quelqu’un qui prétend justement ne pas être un politicien, et se comporter comme un « gangster »…]

La rumeur veut que Lil Wayne ait depuis cet incident viré ses publicistes.

Retrouvez ci-dessous le reportage en intégralité – 2’10 pour sa fille, 4’46 pour BLM, 5’39 pour sa sortie de piste.

A lire aussi :

Ces rappeurs qui ont appuyé sur la gâchette ! [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1774 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER