Lil Baby : Young Thug l'a sorti de son quartier pour qu'il rappe

Une confession qui en dit long.

par Ben

Dans une interview fleuve livrée à XXL, Lil Baby a pris le temps d’aborder des pans peu connus de sa carrière. Appuyant sur l’importance de Young Thug dans son statut de superstar du hip-hop, le natif d’Atlanta s’est laissé allé à des confidences sur les premiers temps de sa carrière.

A lire aussi :

Lil Baby & DaBaby : les deux bébés s'allient pour « Baby » [VIDEOCLIP]

Lil Baby sauvé par Young Thug ?

En activité dans le rap game depuis 2015, Lil Baby n’était pas forcément destiné à devenir l’un des poids lourds de l’industrie. Le principal intéressé s’en est lui même expliqué auprès de XXL : «Young Thug, il m’a donné tous ces diamants. Il m’a littéralement payé pour que je quitte le quartier. [Il a dit] «Bro, tu peux rapper, tu as le truc. Tu peux être le prochain. Tu dois quitter le quartier… Je vais te donner de l’argent pour que tu viennes au studio»». Et de continuer : «Je faisais plus d’argent dans mes trucs, mais je ne voyais pas les choses dans leur globalité, en train de rapper et en être où j’en suis aujourd’hui.» A croire que les conseils du Jeune Bandit auront depuis payé, Baby ayant en un temps record réussi à placer pas moins de 3 titres dans les premières places du prestigieux Billboard 200. 

Le rappeur a bien failli être signé par Gucci Mane

Dans la foulée de son entrevue avec XXL, Lil Baby aura aussi évoqué ce moment où il a bien failli être signé par Gucci Mane. Après avoir publié un extrait de l’un de ses premiers titres sur Instagram, Gucci avait lâché le commentaire «Je vais le signer», ce à quoi Thug avait rétorqué sur la même publication : «Il est déjà signé avec moi». Un échange iréel, prouvant l’attente autour du jeune rappeur proactif, ayant mine de rien déjà livré 6 mixtapes et un album studio. Affichant une maturité bluffante, l'artiste est aussi papa de deux fils. Et il compte bien mettre à profit son art pour leur permettre de vivre une vie différente de la sienne «Mon but ultime, c’est que mes fils […] n’aient pas à grandir comme j’ai grandi. Je leur offre un regard différent, je veux leur faire comprendre qu’il peuvent prendre du plaisir à faire des choses légales, comme je le fais en rappant. Je ne veux pas seulement leur montrer un mode de vie négatif, mais plutôt leur montrer le positif. […] Même si je n’avais pas cet argent, je veux être Superman pour mes enfants.»

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3815 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail