Lil Baby dévoile le tarif pour l'avoir en featuring

Il va falloir raquer.

par Ben

Porté par le succès de son dernier album en date, ayant trouvé la tête des charts, Lil Baby fait payer cher son succès. Pour espérer avoir l’artiste en featuring sur un titre, ses pairs devront en tout cas passer à la caisse sans regarder à la dépense. 

A lire aussi :

Lil Baby lâche la version deluxe de « My Turn » avec 6 inédits

100 000 dollars, pas moins

Pour sûr, l’année 2020 aura permis de confirmer le talent de Lil Baby. A 25 ans seulement, l’artiste Quality Control a déjà tout raflé, ou presque. Après un premier album certifié platine (Harder Than Ever), le rappeur a passé un tout autre niveau en publiant en février dernier l’efficace My Turn, une galette de 26 titres sur laquelle se retrouvent Gunna, Future, Lil Uzi Vert, Lil Wayne, Moneybagg Yo ou encore Young Thug. Plus d’un million de ventes plus tard, le LP permet à Baby de revendiquer un statut sacrément envié, et de faire payer les demandes de featuring au prix fort. Comme il l’a laissé entendre sur les réseaux sociaux, l’interprète de Sum 2 Prove demande désormais 100 000 dollars au minimum pour glisser un couplet«A ce stade, on peut dire sans se tromper que je veux 100 000 dollars pour un featuring». Le jeune homme avait précédemment évoqué cette proposition à 200 000 dollars pour un feat, sans en dire plus. Pour l’anecdote, fin 2019, un document laissait entendre que Baby réclamait entre 75 000 et 100 000 dollars pour un concert. C’est dire si depuis sa cote a explosé !

Un titre engagé pendant la crise

Mais ces dernières semaines, Lil Baby a surtout fait parler de lui pour son titre The Bigger Picture, adressant frontalement le climat tendu installé aux Etats-Unis et lui ayant entre autre valu les félicitations de Meek Mill et Tory Lanez. Morceaux choisis : «I find it crazy the police’ll shoot you and know that you dead, but still tell you to freeze/Fucked up, I seen what I seen/I guess that mean hold him down if he say he can’t breathe» («Je trouve ça dingue que la police vous tire dessus et sachant que vous êtes mort vont vous demander de lever les mains en l’air/C’est complément fou, j’ai vu ce que j’ai vu/Je suppose que ça veut dire qu’il faut le maintenir au sol s’il dit qu’il ne peut plus respirer»). 

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3769 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus