Les 10 chaînes les plus ridicules portées par les rappeurs [PHOTOS]

Un top de la honte aux faux-airs de parodie...

par Aurelien B

Dans cette course à l’ostentation permanente que se livrent les rappeurs, rien ne vaut une chaîne qui brille de mille feux.

Si bien évidemment les caisses, les liasses ou les marques de luxe font leur effet, se trimballer avec autour du cou un pendentif coûtant le prix d’un appart’ demeure LE signe le plus distinctif du emcee qui a réussi dans la vie.

Emportés par leur élan, il arrive cependant à certains d’entre eux de griller dans les grandes largeurs les limites du bon goût et de l’acceptable.

La preuve par dix.

A lire aussi :

La petite histoire des chaînes en or dans le rap

Le fer à repasser de Plies

Ou quand l’homme que le reste du monde n’a jamais vu sans sa casquette (et qui d’ailleurs possède une chaîne en forme de casquette) décide faire savoir ô combien il est « hot » – et accessoirement ô combien ses t-shirts blancs sont bien repassés.

On ne saurait toutefois trop lui conseiller de ne pas laisser tomber cette pièce si raffinée sur le pied.

La chaîne Transformer de Young Berg

Croyez-le ou non, l’histoire de cette chaîne est encore plus ridicule que cette chaîne en elle-même : non seulement le Jeune Berg s’est fait piquer sa breloque par un certain Trick Trick, mais elle a ensuite été exhibée tel un trophée par une dizaine de rappeurs différents (dont Soulja Boy).

Cerise sur le gâteau, quand l’ancien pote de Ray-J a fini par se repayer une nouveau pendentif (un pendentif Batman s’il vous plaît), ce dernier lui a également été dérobé.

Les crayons de couleur de Sean Kingston

Si pour une raison qui vous regarde vous vous êtes toujours demandé avec quoi l’auteur de Beautiful Girl écrivaient ses textes, ne cherchez plus.
Bon attention, le prix de la boîte est estimé ici à un demi-million de dollars (!).

Pas étonnant qu’avec de tels frais de scolarité Kingston est depuis quelques années déjà inscrits aux abonnés absents quand vient l’heure de la rentrée des classes du rap US.

La « big ass chain » de T-Pain

Dans le genre plus c’est gros moins ça passe, c’est peu dire que Teddy Pain a réussi son coup avec ce demi-kilo de ferraille qui respire autant le vrai qu’une collaboration Yeezy x Supreme.

Reste que contrairement aux apparences, cette chaîne lui aurait coûté quelques 400 000 billets verts, ce qu’il a par la suite publiquement (et amèrement) regretté.

La manette Playstation 3 de Just Blaze

Connu pour être un passionné de jeux vidéo, celui qui fut longtemps le producteur maison de l’écurie Roc-A-Fella ne s’est pas contenté d’acheter une vulgaire réplique en plastique, cette petite plaisanterie étant sertie de diamants noirs.

Ça brille-brille fort-fort donc, mais pas moyen pour autant de se faire un petit Fifa avec si d’aventure Jay, Dame ou Kanye avaient la bonne idée de lui payer une visite impromptue en studio.

Le paquet de cigarettes de Noreaga

Pourtant pas réputé des plus flashy, l’ex-moitié du groupe CNN a très objectivement pété un boulon ce jour de 2012 où fier de son addiction pour la marque Newports, il a décidé de se transformer en panneau publicitaire.

Revenu à ses esprits quelques années plus tard, il admettra d’ailleurs qu’il s’agissait « du moment le plus embarrassant de sa carrière », notamment en raison du regard que portait sur lui à l’époque les « white people ».

La boite de céréales de Skoolkid

Vous vous souvenez de Skoolkid ? Non, non, pas Schoolboy Q, mais bien Skoolkid ? Oui ? Non ? Même pas un petit peu ?

Bon à vrai dire nous non plus, à croire que son seul fait de gloire aura été d’avoir eu le cran de s’être pointé chez un joailler pour lui demander droit dans les yeux de se faire fondre un paquet de Rice Krispies.

La légende veut que les chalands présents ce jour-là dans l’établissement en rient encore.

Le flacon à crack de Shawty Lo

Clairement plus stupide que gangsta. Voir complétement stupide et pas du tout gangsta.

La Lamborghini téléguidée de Soulja Boy

Quand les générations futures ouvriront les livres d’histoire du rap, on imagine sans peine l’effarement qui sera le leur en parcourant la biographie de DeAndre Cortez Way.

Pas certain que le principal intéressé s’en soucie plus que ça ceci dit : on parle en effet d’un type qui, à la vue de ce genre de vidéos, semble pourvu d’un QI ne dépassant pas le chiffre de la température ambiante.

La chaîne Ratatouille de Quavo

Si pour info le rat cuisinier héros du film Ratatouille ne s’appelle absolument pas Ratatouille, cela n’a pas le moins du monde empêché le Migos ni de se surnommer « Quavo Ratatouille » sur Bad and Boujee (oui vous avez bien lu), ni de se commander dans la foulée une chaîne en forme de rongeur.

Bon après cela ne lui a coûté que 250 000 petits dollars de rien du tout.

A lire aussi :

Les pires looks de tous les temps du rap US ! [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1834 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

µm

ml le 26/03/2019 à 13h49 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Le Life goal de beaucoup de noirs ...

Sirus le 25/03/2019 à 23h47 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER