Le rappeur Juvenile vend désormais des... lampes

Du rap aux lampes.

par Ben

L’un des fleurons de Cash Money Records époque fin des années 90/début 2000 amorce sa reconversion. Après avoir signé de nombreux classiques dans le hip-hop, Terius Gray de son vrai nom attaque un tout autre marché : celui des objets de décoration.

A lire aussi :

Hit & Facts : 9 choses que vous ne savez pas sur « Back That Azz Up »

Juvenile, une légende du hip-hop

Les plus anciens se souviennent encore avec une certaine émotion de ses couplets sur Back That Azz Up et 400 Degreez, pour ne citer que ces deux monuments du rap. Partie intégrante des Hot Boys de 1998 à 2003, Juvenile semble à désormais 45 ans sur le point d’entamer un nouveau chapitre de sa vie d’entrepreneur.

Ainsi, le rappeur de Nouvelle-Orléans annonce le lancement de la marque Made By Juvie Collectibles, mettant en avant des réalisations fait main, avec un angle haut de gamme. Il est question de lampes, à découvrir sur le compte Instagram de l’artiste. Dans une vidéo, il tient d’ailleurs à remercier ses fidèles soutien dans son chemin vers l’entrepreneuriat plus traditionnel. Avis aux amateurs : Juvie vend aussi des tables, des chaises, tous signés de son sceau. 

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Une reconversion qui étonne

C’est en tout cas peu dire que ce virage étonne. Pour le meilleur ? Habitué des démêlés judiciaires, Juvenile avait été en 2019 de nouveau confronté à la justice après avoir refusé de payer des pensions alimentaires dues. A voir si sa nouvelle entreprise lui offrira de retrouver une certaine stabilité, lui qui il y a plus de 20 ans de cela rappait «I heard about the money that’s some nice change/For the right price I’ll bust the right brain»

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4557 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus