Le FBI à l'origine de la fin des Clipse ?

C'est ce que révèle Malice, l'un des deux rappeurs du groupe culte...

par Aurelien

Alors que le classique Hell Hath No Fury va bientôt fêter ses 10 ans, Malice est revenu lors d’une interview avec HipHopDX sur ce qui a causé la fin du duo qu’il formait avec son frère Pusha T.

Proches des Neptunes, le groupe avait fait des narcotiques son thème de prédilection.

En 2009, la réalité a rejoint la fiction lorsque leur manager Anthony ‘Geez’ Gonzalez s’est vu condamné à 32 ans de prison pour trafic de drogue.

Son arrestation qui à l’époque avait fait grand bruit, n’était en réalité que la partie émergée de l’iceberg. Les Clipse et leur entourage étaient en effet dans l’œil du cyclone du Bureau Fédéral.

La pression était telle qu’elle a poussé Malice à terminer l’aventure.

« Ils s’en prenaient à tous nos amis. Un de mes potes venait d’avoir un enfant, il s’est fait arrêter aux côté de sa femme qui était en chaise roulante et tenait leur bébé dans ses bras.

Un autre pote s’est fait arrêter avec sa femme et sa fille alors qu’il conduisait. La police a carrément défoncé sa voiture pour qu’il se range sur le côté.

Ils s’en prenaient à tout le monde… Ils défonçaient les portes, allongeaient les mères et les enfants sur le sol. C’était fou. »

Le jour où son frangin Pusha T a été en retard pour prendre un vol, Malice a ainsi cru qu’il s’était fait lui aussi coffrer par le FBI. De ce jour date la fin à l’aventure :

« Lorsque je l’ai vu arrivé à la dernière minute dans l’avion, je me suis levé dans le couloir et je lui ai dit devant tout le monde :

‘Yo, je sais pas si tu croyais que je plaisantais, je sais pas si tu croyais que je te faisais marcher, mais je te le dis, c’est fini pour moi.’ »

Clip Lunch Money de Pusha T

Artiste : Pusha T
Vues : 7 564 fois, ajouté Le 17/12/2014Exporter le player vidéo

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1719 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus