5 167 Vues
  • Currently 2.71/5
2.7/5

Lacrim fait vibrer le Zénith de Paris ! [LIVE REPORT]

Posté le 13 Mars 2018 à 11h08, par RomaneDvl
Lacrim fait vibrer le Zénith de Paris ! [LIVE REPORT]

Dimanche soir, pour son tout premier concert à Paris, Lacrim a démontré toute sa force et son honneur à son fidèle public, en interprétant plusieurs de ses plus gros classiques à succès. Et ce n'est pas tout, puisqu'il a également invité des artistes de renoms sur scène. Booska-P était présent et a pu capter la folle ambiance régnant au sein du Zénith de Paris. 

Sponsorisé

Lacrim revient sur ses classiques

C'est vers 18h que le concert commence, en ce dimanche 11 mars 2018, au Zénith du Parc de la Villette, à Paris. Guy2Bezbar, Rimkus et ALP viennent chauffer le public avec leur jeune énergie, avant d'accueillir un Lacrim mystérieux, à première vue. En effet, peu après 19h, Lacrim arrive sous forme d'ombre noire devant un écran bleu. Il interprète alors Partis de Rien, extrait de sa dernière mixtape, R.I.P.R.O 3. Et rend alors hommage à tous les prisonniers français et à leurs familles : "C'est pour tous les frères incarcérés, Paris ! Et pour toutes les familles qui les soutiennent, Paris !"

Hier soir j'étais à Nantes, c'était le feu, mais aujourd'hui, on joue à la maison. C'est mon premier concert à Paris, faut tout casser ce soir !

Ce premier morceau laisse finalement place à des interprétations bouillantes et attendues par toute la salle. Pour son tout premier concert à Paris, Lacrim tient à faire les choses bien et à faire honneur au public qui le suit depuis ses débuts. Il se lance alors dans la performance de Corleone, et chauffe tous ses fans en faisant retentir les cris, avant de s'adonner à un petit discours : "Comment ça va ce soir ? Il faut chaud, c'est la dernière, on est à domicile. Hier soir j'étais à Nantes, c'était le feu, mais aujourd'hui, on joue à la maison. C'est mon premier concert à Paris, faut tout casser ce soir ! On va reprendre l'histoire depuis le début avec Lacrim, vous êtes chauds ou quoi ? Ca tue".

Et c'est à ce moment même que les choses sérieuses commencent. Le rappeur du 94 et son fidèle DJ Bellek se mettent à lancer l'instru de Luca Brasi, issu de l'album Né pour mourir. La fosse se met alors à trembler et des drapeaux de l'Algérie commencent à être brandis par des DZ pas peu fiers de leur représentant. Juste après, Lacrim performe donc sur D'où je viens tu connais, l'un des plus gros succès de sa carrière. Et c'est ensuite le tour de Barbade, Pocket Coffee et Mon Glock Te Mettra A Genoux de venir enflammer le Zénith, face à un public connaissant toutes ses phases par coeur. Finalement, Lacrim interprète J'suis qu'un thug, l'un des morceaux emblématiques de l'album Corleone, offrant sur l'écran derrière lui, des images de Tupac, l'une de ses principales inspirations.

Mister You et AM La Scampia invités sur scène

Après avoir chauffé le public avec plusieurs incontournables de sa carrière, Karim Zenoud invite l'un de ses poulains de la nouvelle écurie Plata O Plomo sur scène : le sudiste AM La Scampia. Il vient alors interpréter Histoire De, un morceau doté d'un clip dans lequel Lacrim apparaît. L'artiste parisien invite également tout son auditorat à faire "un maximum de bruit pour AM", qui quittera la scène quelques secondes plus tard. Juste après le départ de la Scamp, Lacrim poursuit sur des sonorités dansantes et ensoleillées, en interprétant l'entraînant Tout l'monde veut des lovés, qui reste, une nouvelle fois, un très gros succès. 

Mais la surprise que Lacrim réserve aux spectateurs pour la suite est conséquente. Il commence par prendre la parole et évoquer un certain rappeur ayant sauté par la fenêtre lorsque la police est venue frapper à sa porte pour son incarcération. Et qui a donc également beaucoup fait parler de lui avec sa cavale au début des années 2010. Un artiste qui était d'ailleurs à l'honneur dans un précédent épisode de Fif Stories, et qui n'est autre que Mister You. Proche de Lacrim, il semble comme un poisson dans l'eau lorsqu'il se retrouve avec son acolyte sur la scène du Zénith pour interpréter On Va Tous Perdre, la première collaboration officielle entre eux. Les téléphones sont levés, et vient ensuite Intocable, issu de R.I.P.R.O 3 et marquant le retour des deux artistes sur une même track, après de nombreuses années. La présence de You amène un soupçon de nostalgie, mais, paradoxalement, un vent de fraîcheur au live. Et avant de quitter la scène, il fait une grosse accolade à Lacrim et lance son mythique "Paris c'est Zoogataga"... 

R.I.P.R.O 3 à l'honneur avec Maître Gims 

Sur l'écran placé derrière la scène, une rétrospective s'affiche, racontant l'évolution du rappeur. On y retrouve des éléments datant de l'époque de sa cavale, comme sa fameuse interview avec Mouloud Achour pour Clique. S'affichent également les nombreux hashtags #LibérezLacrim, lancés sur Twitter il y a quelques années lorsqu'il était encore incarcéré. Le rappeur lâche alors des mots touchants à son public, lui disant qu'il l'aime, et qu'il faut tout "niquer" ce soir. C'est donc à ce moment même qu'il interprète Brasse au max, la salle plongeant dans un violet vif, et des confettis prenant la forme de billets de 500 tombant du plafond. Le morceau Grande Armée débarque alors, pour la satisfaction totale d'une foule en folie.  

Pour son premier concert au sein de la Capitale, Lacrim a su prouver de quoi il était capable

R.I.P.R.O 3, sa dernière mixtape, sortie le 17 novembre dernier, est ensuite mise à l'honneur, pour le plus grand bonheur des milliers de personnes présentes. Il fait ainsi le tour du projet, avant de finir sur Ce Soir Ne Sors Pas, initialement en featuring avec Maître Gims. Et alors que tout le monde songe et espère une puissante performance réunissant Lacrim et le membre de la Sexion sur scène, les souhaits du public semblent être entendus, puisque ce dernier arrive en sautillant sur la scène, tout vêtu de blanc. Il vient ainsi démontrer son aisance sur scène, n'hésitant pas à danser et ambiancer toute la salle, tel le vrai showman qu'il est.

Finalement, Lacrim s'en va et laisse les spectateurs perplexes. DJ Bellek appelle donc le public à faire un maximum de bruit pour le faire revenir... Le rappel est plus bouillant que jamais, avec On fait pas ça. Vers 21h, le concert s'achève et le Zénith commence à se vider peu à peu. Pour son premier concert au sein de la Capitale, Lacrim a su prouver de quoi il était capable, et personne n'en doutait. 

Crédits photos : @bangraphics.

Donne ton avis

Auteur (@romvne )

RomaneDvl : Dis moi qui t'observe je te dirais qui veut ta place. (729 articles publiés) RomaneDvl est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @romvne.

3 commentaires sur la news

Pseudo
Mail

Top Commentaires

Il est Albanais lui ça se voit avec son pyjama

Bingo la frioule le 14/03/2018 à 21h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il est Albanais lui ça se voit avec son pyjama

Bingo la frioule le 14/03/2018 à 21h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

Il est Albanais lui ça se voit avec son pyjama

Bingo la frioule le 14/03/2018 à 21h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il est Albanais lui ça se voit avec son pyjama

Bingo la frioule le 14/03/2018 à 21h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il est Albanais lui ça se voit avec son pyjama

Bingo la frioule le 14/03/2018 à 21h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

XXXTentacion : son ex petite amie s'exprime sur son décès
XXXTentacion s'est éteint à l'âge de 20 ans
PNL annonce son grand retour !
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.
X FERMER
X FERMER