La Sélection de Juillet : Jok'Air

Pour ce mois de juillet, La Sélection a jeté son dévolu sur un artiste à l'univers musical complexe.

par Thomas G

Jok'Air est l'artiste de La Sélection du mois de Juillet. Mais La Sélection, qu'est-ce que c'est ? Un projet qui met à l'honneur chaque premier jour du mois l'artiste dont tout le monde parlera. Qu'il soit inconnu ou confirmé, nous allons, pendant un mois, vous plonger dans l'univers de ce rappeur. Vous pourrez (re)découvrir son oeuvre, mais aussi apprendre des choses jusqu'à présent inédites grâce à des enquêtes et contenus exclusifs. Ce mois sera aussi l'occasion de réécouter l'oeuvre de l'artiste célébré, avec des playlists concoctées aux petits oignons par Booska-P et Apple Music. Si le mois dernier c'est JUL qui avait été célébré, pour ce mois de Juillet, c'est Jok'Air qui a été choisi pour La Sélection.


Parmi les nouveaux venus de la scène rap française, Melvin Félix aka Jok'Air est sans aucun doute l'un des plus influents. Pourtant, Big Daddy Jok est loin d'être un novice en la matière puisqu'il est l'un des trois membres de la Mafia Zeutrei, groupe avec lequel il a évolué durant de nombreuses années. Mais depuis le début de l'année 2017, c'est en solo que le rappeur parisien du 13e arrondissement s'illustre, avec une virtuosité qui lui ouvre toutes les portes et lui permet d'être déjà considéré comme un personnage qui compte.

Jok'Air: L'affirmation d'un nom

 

Le 20 janvier 2017, Jok'Air lançait sa carrière solo avec le morceau "C'est la guerre". Un titre créant une émulation de très bon augure pour le tout premier projet du rappeur, l'E.P. "Big Daddy Jok", sorti un mois plus tard, le 24 février 2017 et porté par l'incontournable "La mélodie des quartiers pauvres":

 

Quelques vocalises bien placées sur les projets de Deen Burbigo, Hayce Lemsi, Laylow ou encore Hyacinthe, et c'est comme si l'artiste était déjà installé depuis un bon bout de temps dans le paysage musical urbain. Quatre mois plus tard, le 16 juin, Jok'Air a sorti son deuxième projet en solo intitulé "Je suis Big Daddy". Une tape de 16 titres représentant bien plus qu'une carte de visite, un véritable condensé de ses capacités. Ce projet, appréhendé davantage comme un album que comme un E.P ou une simple mixtape, permet au Big Daddy de s'affirmer sur un créneau encore vacant dans le rap. Dans sa recherche de musicalité, Jok'Air marque sensiblement sa différence, notamment par l'utilisation qu'il fait de sa propre voix, qui devient un instrument à elle-seule.

 

"Classez-moi dans la varièt"

Malgré un nom aux consonances américaines, le Big Daddy s'émancipe des influences du rap US pour davantage laisser sa musique guider les oreilles attentives de ses auditeurs vers un genre se rapprochant davantage de la chanson française. Jok'Air, c'est une culture rap contrebalancée d'un goût évident pour la variété, la chanson, la pop. Tout ce qui peut être mélodieux et apporter une touche singulière au rap parfois trash de l'artiste.  Des productions au synthé nous enveloppent dans une atmosphère presque pop-électro des années 80-90, et témoignent de éclectisme de Jok'Air, qui où qu'il passe, s'approprie les chansons sur lesquelles il intervient.

 

A la croisée des chemins

 

L'univers musical de Jok'Air offre donc à voir une culture radiophonique évidente. Son sens aiguisé de la mélodie intensifie le caractère entêtant et chantonnant de ses titres. A la croisée des chemins entre rap et chant, l'artiste parisien s'établit tantôt comme un rappeur accompli, tantôt comme un Néo-Crooner. A l'aide de textes imagés et d'histoires habilement narrées, Jok'Air se distingue aussi dans sa façon d'écrire. A n'en pas douter, le rappeur parisien marquera musicalement les années à venir.

Je fais pas de Yaourt p*te, je fais de la crème

Pour vous refaire la discographie de Jok'Air, abonnez-vous à Apple Music. Les trois premiers mois d'essai sont gratuits. Et si vous avez la chance d'être encore étudiant, vous ne payerez que 4,99€ par mois !

Donne ton avis

Auteur

Thomas G : (961 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail