L'ex-garde du corps de Kanye West l'accuse de harcèlement

Et raconte son difficile métier auprès de lui.

par Jeune Dauphin

L'ancien garde du corps de Kanye West a passé un dur moment avec lui. Licencié pour une raison ubuesque, il ne compte pas se laisser faire.

A lire aussi :

Kanye West : une collaboration à venir avec Elon Musk ?

Un retour entaché d'une polémique ?

Dernièrement, Kanye West s'est accaparé toute la lumière. Le rappeur originaire de Chicago a fait un énième retour sur Twitter qui a déjà eu son lot d'annonces et de rebondissements. En l'espace de quelques jours, il a fait très fort : il a dévoilé un clip vieux de seize ans pour Spaceship, morceau présent sur son premier album studio The College Dropout ; il a publié son tout premier morceau de l'année, un featuring avec Travis Scott nommé Wash Us In The Blood qui fait office de single de son prochain album studio God's Country ; il a annoncé un partenariat sur dix ans entre sa marque YZY et Gap.

Toutefois, ce retour à la lumière pourrait ne pas se passer comme prévu. L'ancien garde du corps de Kanye West, Steve Stanulis, a semble-t-il des comptes à régler avec la star du rap. Récemment, il a révélé avoir été licencié pour avoir adressé la parole à sa femme, Kim Kardashian. Alors que l'équipe légale du rappeur menace de l'attaquer en justice en pointant du doigt que l'homme aurait violé un accord de confidentialité, il s'est défendu ce jeudi 2 juillet. « C'est la suite du harcèlement que j'ai subi ! (…) Je ne laisserai pas Kanye West et sa femme, (…) jouer avec moi juste parce qu’ils sont riches et célèbres. Je ne me laisse pas intimider par ces deux égoïstes ! » Dans le podcast Hollywood Raw, il expliquait déjà à quel point Ye est un employeur difficile avec une anecdote : « Il exigeait qu’on se trouve à plus de 7 mètres derrière lui dans la rue. Donc, évidemment, si quelqu’un s’approchait et tentait quelque chose, le temps d’arriver à sa hauteur, on n’aurait rien pu faire. »

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (2000 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail