Kery James et Lacrim pour « Tuer un homme » [VIDEOCLIP]

Le troisième feat de la réédition de son album !

par Thomas G

Avant que son film n'apparaisse enfin sur la plateforme Netflix, Kery James a profité de cette sortie événement pour illustrer un nouveau morceau de sa réédition Tu vois j'rap encore. Et c'est son featuring avec Lacrim qu'il nous dévoile, Tuer un homme, qui se fait l'écho direct du scénario de son long-métrage Banlieusards.

A lire aussi :

Banlieusards, une bande-annonce électrique pour le film de Kery James

Une réalité mise en fiction

Des semaines après le clip A qui la faute ?, sa collaboration avec Orelsan, et quelques jours après avoir envoyé Les yeux mouillés avec Youssoupha, Kery poursuit la promotion de son disque réédité et de son film maintenant disponible sur Netflix. Il débarque donc avec Tuer un homme, qu'il performe avec un Lacrim hargneux sur une prod' de Guillotine 187. Les thèmes de la rue et de l'homicide y sont abordés, comme un lien direct avec l'histoire de sa production cinématographique tout juste publiée sur la plateforme Netflix; La vidéo montre quelques séquences de Banlieusards. Dans ce morceau clippé, Kery James incarne le personnage principal de son long-métrage, Demba, qu'il met en garde par la suite.

La fin du clip nous rappelle également que Kery James poursuit sa tournée, avec un mot touchant de Soprano, qui évoque l'admiration qu'il a pour le rappeur du 94; Kery James sera d'ailleurs le 2 décembre à l'AccorHotels Arena.

Ca fait pas de toi un bonhomme parce que t'as tué un homme / Des larmes de peine sur le sol et le Sheitan en rigole

« Banlieusards » enfin disponible sur Netflix

Depuis le temps que Kery en parlait, l'impatience née autour de son film devenait de plus en plus aigüe. Mais ce vendredi 12 octobre, Banlieusards, film scénarisé et co-réalisé par Kery James avec Leila Sy est enfin sorti sur Netflix. Pour rappel, l'histoire suite trois frères issus d'une banlieue sensible de la région parisienne. Soulaymaan, élève avocat à Paris, réussit brillamment ses études. Son chemin croise celui de Lisa face à laquelle il débat sur la responsabilité de l'Etat dans la situation actuelle des banlieues lors de la finale d'un célèbre concours d'éloquence. Demba, l'aîné, vit aux rythmes du trafic et de la rue. Leur petit frère Noumouké, 15 ans, cherche encore sa voie, et doit choisir auquel de ses deux grands frères il veut ressembler. Une bagarre, un coup de feu, un drame.

 

 

 

 

Donne ton avis

Auteur

Thomas G : (1087 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Honnêtement c'est un pompage monstrueux du titre de Rohff "Fumer un mec" sortie en 2004 titre que je vous conseille à tous d'écouter. Comme toujours la copie ne vaut pas l'original n'est-ce pas "original MC"...

L432 le 14/10/2019 à 23h25 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1