3 644 Vues
  • Currently 3.00/5
3/5

Kanye West : son contrat avec EMI lui interdit de prendre sa retraite

Posté le 05 Mars 2019 à 8h09, par benmorin
Kanye West : son contrat avec EMI lui interdit de prendre sa retraite

Partiellement diffusé sur la toile, le contrat qui liait Kanye West et EMI contient une clause pour le moins étonnante. Celle-ci interdit purement et simplement à l’artiste de prendre sa retraite.

Kanye West réclame sa liberté artistique

Publié en partie du fait de la bataille juridique opposant EMI à West, le contrat d’édition de ce dernier lui empêche de reprendre la liberté qu’il réclame. Intenté en janvier dernier par Kanye West à sa maison d’édition et aux labels Roc-a-Fella Records, UMG Recordings, Def Jam et Bravado International Group, ce procès pourrait bien faire office d’exemple dans l’industrie musicale. Explications : le rappeur/producteur tente de mettre fin à ses actuels contrats. Depuis, The Hollywood Reporter a réussi à mettre la main à quelques-uns des documents régulant l’affaire. Dont le contrat d’édition de West, qui indique que le rappeur doit «demeurer actif dans l’écriture, l’enregistrement et la production de compositions et d’albums». Cette activité doit même être sa «principale occupation». Plus encore, il est écrit qu’à «aucun moment durant le terme [du contrat]» West ne doit se retirer de ses activités, ou se mettre en hiatus prolongé. Depuis, EMI a déposé un avis de retrait, dans le but de retirer l’affaire à l’état de Californie. L’idée serait de faire grimper la chose au niveau fédéral, ce qui limiterait alors les possibilités pour West. 

Un contrat caduque depuis 2010 ?

Comme l’évoque un rapport daté de janvier dernier et citant des documents juridiques, West poursuit à la fois EMI et son label dans le but de racheter ses droits d’édition musicale. Jusque-là infructueuse, la démarche de l’époux Kardashian pourrait évoluer depuis la mise au grand jour de la clause EMI, empêchant Kanye de revendiquer sa liberté. Sans forcément trop rentrer dans les détails, le Code du travail de l’Etat de Californie indique que les contrats de prestation de services (soit ceux appliqués dans les métiers créatifs) ne peuvent excéder 7 ans en durée. West n’est pas le seul à revendiquer cette limite. Avant lui, des artistes de la trempe de Courtney Love et Rita Ora ont connu les mêmes déconvenues. Pour West, cette durée de 7 ans serait largement passée, en remontant aux sessions de son album College Dropout (2003). La plainte formulée par Kanye fixe la date de fin de contrat au 1er octobre 2010, soit environ un mois avant la sortie de l’album My Beautiful Dark Twisted Fantasy.

 

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

benmorin : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (43920 articles publiés) benmorin est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Nike : une basket inspirée de Retour vers le futur ! [PHOTOS]
Kit Harrington aux haters de GoT : « Allez vous faire f**tre »
Nike x Off-White : la Waffle Racer s'offre de premières images !
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.