JUL, les secrets de la création du hit « Tchikita »

Pour le premier volet de notre série d'article, nous nous sommes intéressés au hit de JUL « Tchikita »...

par Nicolas B

Dans le cadre La Sélection du mois de juin consacrée à JUL, nous lançons notre nouveau concept "Les Secrets de la Création" qui retrace la vie du morceau le plus important de la carrière d'un artiste. Chaque artiste, qu'il soit rappeur ou autre, connaît un morceau dans sa carrière qui va lui faire "passer un step". Ça peut être celui qui lui fait découvrir sa vocation, celui qui lance sa carrière, celui qui marque une nouvelle direction artistique, celui qui le fait exploser aux yeux du grand public. Quand nous avons demandé à JUL quel était le morceau le plus important de sa carrière, il a assez naturellement choisi "Tchikita". Un morceau sorti le 19 septembre dernier, que JUL aura produit lui-même comme à son habitude. Aujourd'hui, Tchikita est l'un des morceaux de rap français cumulant le plus de vues YouTube, il vient d'ailleurs de dépasser les 170 millions. En février 2017, le marseillais remporte les Victoires de la musique et performe sur scène à l'occasion d'un medley de Tchikita et Je ne suis pas fou.

La genèse du hit, né dans la spontanéité

Il faut que je raconte des belles choses, qui vont droit au coeur...

« J'étais avec mes potos, je me suis dit bon, là j'ai envie de faire un son pour les filles, un peu... Et c'est parti de là! » Une envie fugace transformée en hit national et international, JUL a une recette bien particulière qui consiste à enregistrer des morceaux sur l'instant, avant de les trier par la suite. Nicolas Romano, ingénieur du son de JUL et très proche de lui, nous le confirme: « c'est un très gros bosseur et un acharné de travail, qui fait deux ou trois sons par jour ». Parmi ces sons enregistrés par l'artiste seul dans sa cabane, une piste sur le thème de l'amour et des femmes va retenir l'attention du rappeur. 

Comme pour une grande partie de sa production musicale, JUL semble s'être complètement isolé pendant le processus créatif. D'ailleurs Juliette Thimoreau, chef de projet chez Believe, nous confirme que dans le contexte particulier des albums gratuits, ses sons sont des instruments de la « relation entre JUL et son public ». En effet, le marseillais est extrêmement attaché à ses fans qu'il récompense régulièrement de leur fidélité en mettant à leur disposition sur YouTube des projets entiers. De la même manière, c'est aussi JUL qui décide de son côté de ne pas clipper Tchikita« Je me dis que c'est pas utile, que chacun va imaginer sa Tchikita et leur univers autour de cette chanson. » L'artiste se livre énormément sur ses morceaux, et sa sincérité est une composante importante de son succès, mais des sons comme Tchikita trouvent leur force dans leur universalité...

Tchikita, le son d'une carrière ?

Des morceaux sur des femmes, JUL en a déjà fait et Tchikita se situe dans cette lignée là.

C'est Laurent Bouneau, directeur général des programmes Skyrock, qui nous le fait remarquer, Tchikita n'est pas le premier son de JUL dédié aux femmes ou à une femme archétypale, par exemple Señora est assez proche de ce morceau sous certains aspects. « D'ailleurs - ajoute JUL - vous allez voir, dans les jours qui viennent le morceau Ma Jolie arrive, c'est dans le même style que Tchikita... Il est magique pour moi aussi! » Pourtant, bien plus que Señora ou n'importe quel autre son de la carrière du rappeur marseillais, Tchikita est aujourd'hui sa création emblématique aux yeux du public. « Ca n'a pas changé sa carrière, mais ça amène des virages (...) comme il en a eu d'autres avant... » 

C'est un son magique !

Laurent Bouneau ajoute que « depuis l'OVNI, JUL a une couverture média exceptionnelle qu'il n'avait pas. Tchikita, c'est le titre qui a rendu ça possible. » Ainsi pour JUL, qui était déjà à un point avancé de sa carrière lors de la sortie du son, Tchikita est plus le son de la reconnaissance que celui de la notoriété. Porteur de nouveaux codes, de nouvelles sonorités, l'artiste a dû frapper fort pour s'imposer au niveau national. « C'est un son pas comme les autres celui-là, il est magique, le refrain, les couplets, tout est à la hauteur! Et l'instru que j'ai fait aussi! Comme on dirait chez moi, 'c'est taf taf', tout concorde. » Aujourd'hui Tchikita a eu une portée énorme bien au-delà du rap français, preuve s'il en faut que JUL ne fait rien comme les autres...

Un succès inattendu, mais pas inexplicable

Celui-ci m'a tapé à l'oreille d'entrée de jeu, en boucle tous les jours.

« Je suis content que cela ait touché plus de monde que mes fans habituels. Moi, quand je fais de la musique, c’est pour tout le monde, du plus jeune au plus vieux, sans différence de race ou de religion. » dixit JUL. Laurent Bouneau nous explique: « Quand il fait des albums gratuits, c’est pour remercier ses fans donc la plupart du temps il garde les très grosses cartouches pour ses albums payants. Là, il avait placé une très grosse cartouche pour un album gratuit. » Le succès du titre est tellement dévorant qu'il porte légèrement ombrage au Son de la gratte, premier extrait de l'album L'Ovni qui sort le 8 novembre, et cumule tout de même un peu plus de 25 millions de vues aujourd'hui sur la plateforme vidéo... Laurent Bouneau revient sur le nombre impressionnant de vues de Tchikita : « Il était gratuit, donc pour la majorité des gens c'était la seule façon de le consommer. Tu peux pas comparer un titre gratuit qui sort uniquement sur YouTube avec un titre qui sort dans un album payant. » Dans tous les cas, le succès reste au rendez-vous puisque L'ovni s'écoule à plus de 70 000 exemplaires dès la première semaine d'exploitation. JUL conclut:  « Je suis aussi beaucoup écouté dans d'autres pays, et ce son, je pense, a permi d'exporter ma musique encore plus loin, et j'en suis fier. Je le vois avec les lieux de téléchargement de mes musiques comme l'Allemagne, le Canada, le Maghreb, la Belgique, etc... »

Je suis content que cela ait touché beaucoup de monde.

Finalement "Tchikita" représente très bien la carrière de JUL, un morceau fait avec le coeur, qui rencontre un écho considérable. Cette fois-ci l'écho était juste beaucoup plus fort que d'habitude.  D'ailleurs, il ne semble pas se préoccuper des causes du succès de Tchikita« Je me suis pas trop posé la question du pourquoi de la réussite de Tchikita. Ce que je veux avec mes sons, c'est rester moi-même et être proche de mon public. Gros big up à la Team JUL, je vous aime. »

 

Pour vous refaire la discographie de JUL, abonnez vous à Apple Music. Les trois premiers mois d’essai sont gratuits. Et si vous avez la chance d’être encore étudiant, vous ne payerez que 4,99€ par mois !

Donne ton avis

Auteur

Nicolas B : (560 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

sinon vous allez parlez de ses freestyle "cassage de nuques" quipour le coupsont du VRAI rap ou ça kick ??

Ouaicbon le 29/06/2017 à 13h02 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER
Advertisement