J.Cole VS Kanye West : David a battu Goliath !

Les chiffres sont tombés cette semaine : Born Sinner a plus vendu que Yeezus de Kanye West.

par Sindanu

Born Sinner en sixième position du Billboard cette semaine s'est vendu à 26394 exemplaires. Yeezus à la dix neuvième place n'a vendu 15700 exemplaires. Lorsqu'on additionne toutes les ventes depuis la date de sortie J.Cole  est disque d'or et atteint 506 000 albums vendus. Yeezus de Kanye West en est à 475 000 exemplaires vendus. "Men lie, women lie, numbers don't" disait leur mentor Jay-Z. Ici les chiffres ont parlé en faveur de l'outsider J.Cole.

 

L'outsider du Rap US

 

Il n'y a pas que face à Kanye que Jermaine Cole était en position d'outsider : c'est l'histoire de sa carrière ! J. Cole n'a pas forcément le profil du "winner" à l'américaine. Son parcours est simple. Originaire de Fayetteville une petite ville de Caroline du Nord, il est monté à New York pour tenter de jouer à l'Université de Saint John et poursuivre sa carrière de rappeur. Pas d'histoires glauques, de drogues, d'armes ou de membres de sa famille incarcérés. Depuis qu'il a rejoint Roc NAtion de Jay-Z, J. Cole ne fait pas de vagues. A côté d'artistes de sa génération comme Drake, Wiz Khalifa, Big Sean, Wale ou plus jeunes comme Meek Mill ou A$ap Rocky il est transparent. Pas de tatouages, pas de bagarres, de détention pour port d'arme ou de consommation de weed. Il ne fait même pas de vagues sur les réseaux sociaux ! Tout ce que fait Jermaine Cole ? Ecrire de bons textes et produire de bonnes instrus. 

 

Un mois au sommet des meilleures ventes de disques.

A l'heure où tout est "entertainment", la démarche de J.Cole paie. Lorsque ce mois de mai il a décidé d'avancer la date de sortie de Born Sinner afin de se positionner face à Kanye West dans les bacs tout le monde pensait à un sucide. Cette ambitieuse démarche aujourd'hui à porter ses fruits. Depuis la sortie de Born Sinner, J.Cole a passé un mois dans le Top 3 des meilleures ventes de disques aux Etats-Unis. Tout cela sans gros single en haute rotation, sans un featuring de Jay-Z ou une prod d'un beatmaker connu. J. Cole n'a eu qu'une seule faveur : une semaine après la sortie de l'album Nas lui a offert un "seize" sur le remix de Let Nas Down. Qu'on se le dise, le "petit" rappeur de Fayetteville aux Etats-Unis a un public fidèle qui aime vraiment sa musique.

 

Donne ton avis

Auteur (@Seendanew )

Sindanu K : J’adore Nas et Common , pour leurs énergies, 2 Chainz et Gucci Mane pour leurs messages, Kanye et Jay-Z pour leurs humilités et Snoop et Wiz Khalifa pour leurs sobriétés. Ou le contraire. (4506 articles publiés) Sindanu est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Seendanew.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail