Irv Gotti prépare une série TV sur l'histoire de Murder Inc.

Le mogul du label souhaite raconter son histoire.

par Ben

A désormais 49 ans, le co-fondateur de l’empire Murder Inc. a dans l’idée de déballer son histoire. Comme il l’a évoqué, il souhaite mettre sur pieds un programme télévisé permettant de revenir sur le label ayant accueilli quelques-unes des plus grandes stars du R&B.

A lire aussi :

Ce jour où... Murder Inc. a été accusé de blanchir l'argent du crime

Près de 30 ans après la création du label

Fondé par Chris et Irv Gotti en 1992, Murder Inc Records aura durant ses années les plus prospères profité de la présence dans son roaster de têtes d’affiches incontournables. A commencer par Ja Rule, dont le succès est étroitement lié à celui de Gotti. Ashanti, Lloyd, Vanessa Carlton ou encore Christina Milian seront aussi passés par le sulfureux label. Bourrée d’anecdotes, l’histoire de cette entité très particulière devrait être racontée dans le cadre d’un programme prévu par Irv Gotti en personne, comme il l’a fait savoir sur les réseaux sociaux : «Tenez-vous prêt ! Je vous promets de vous dire toute la vérité, rien que la vérité. L’ascension, la chute, les fédéraux, les beefs, l’amour, la haine, les victoires, les défaites, tout sera dit. Et c’est une série TV. Parce que je vais vous raconter l’histoire dans son intégralité. Les débuts avec rien, jusqu’aux années de gloire. Et les années où ce fut l’enfer. Vous êtes prêts pour ça ? »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Un label sulfureux

Evidemment, Murder Inc., en marge d’avoir permis la sortie de nombreux succès commerciaux (Venni Vetti Vecci, Rule 3:36, Pain Is Love de Ja Rule, les albums éponymes de Christina Milian et d’Ashanti, etc.) a également été durant de nombreuses années en beef avec 50 Cent et son entourage. C’est aussi sans évoquer cette descente des fédéraux en 2003, après la mise en lumière des accusations de blanchiment d’argent visant Gotti, puis le déclin du label dès 2007, pour finalement revenir ces dernières années, après la signature d’un partenariat avec 300 Entertainment, dans lequel évoluent entre autre Young Thug, Megan Thee Stallion, Fetty Wap, etc. Bref, l’idée de Gotti s’annonce sacrément intéressante pour les historiens du hip-hop, et les nostalgiques d’une époque révolue.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4028 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail