Interview: Rémy présente son album « C'est Rémy » [VIDEO]

L'artiste made in Aubervilliers se livre sur ses inspirations, sa vie et la conception de son tout premier projet.

par ThomasRenard

Le 23 mars prochain, Rémy dévoilera son tout premier projet. Un album sobrement nommé C'est Rémy, dans lequel il fait la part belle à une plume passionnée et proche de la rue. Aujourd'hui, il présente donc ce fameux projet sous les caméras de Booska-P, et les questions de Yérim Sar, seulement quelques heures après le lancement de son freestyle Booska Nouvel Arrivage

A lire aussi :

Rémy authentique dans son freestyle « Booska Nouvel Arrivage » [VIDEO]

Rémy, un rappeur les deux pieds dans le réel 

S'il décrit son album comme une simple « carte d'identité », Rémy en a sous le coude quand il s'agit d'aborder sa musique. Signé chez Def Jam, le jeune homme découvert par Mac Tyer fait aujourd'hui résonner Aubervilliers avec talent, en contant la vie de rue comme peu le font. Attaché au fond, comme à la forme, il se livre aujourd'hui comme rarement dans un entretien entre mélancolie, histoire personnelle et inspirations modernes... Sélectionné dans notre liste des rappeurs à suivre en 2018, l'artiste ne nous déçoit pas. 

Son côté mélancolique et la force du fond 

« Le côté mélancolique, je l'ai depuis petit. Quand j'ai commencé à écrire, je n'écoutais pas Mac Tyer ni de gens connus. So, pendant nos deux ans de travail, il m'a fait découvrir ce que je savais faire. Par exemple, dans la vie, des fois, tu ne sais pas pourquoi t'es fait. Tu as besoin que quelqu'un te le dise. Moi, je faisais du son, j'avais ce truc de rapper, de dénoncer, de montrer les choses de la vraie vie. Lui m'a dit : "ton truc, c'est l'écriture, c'est le fond. Mais ça tu ne le sais pas encore" ».

Sa définition du Rap Français

« Quand je dis que je viens refaire du rap français, c'est pour ramener un message qui s'est un peu perdu. J'aime bien avoir un message, transmettre quelque chose aux gens. Je veux mettre au même niveau le fond et la form». 

L'inspiration face à la feuille

« Je suis un mec qui va toujours bien, même quand j'écris, je vais bien (rires). Quand je me mets devant ma feuille, j'ai peut-être envie d'écrire des choses mélancoliques, qui racontent mon passé dans lequel il y a eu plus de mauvaises choses que de bonnes. Mais je prends la vie avec le sourire. On a qu'une vie, faut profiter. J'ai un délire mélancolique, mais je ne suis pas un mec triste. Quand tu écris, c'est une question d'humeur, on n'a jamais les mêmes humeurs ».

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

ThomasRenard : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46245 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Un résultat qui nous conviennent !

Convenir le 21/03/2018 à 16h38 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Un résultat qui nous conviennent !

Convenir le 21/03/2018 à 16h38 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1