1 524 Vues
  • Currently 3.33/5
3.3/5

Hit & Facts : 9 choses que vous ne savez pas sur « Back That Azz Up »

Posté le 21 Aout 2019 à 15h38, par Aurelien
Hit & Facts : 9 choses que vous ne savez pas sur « Back That Azz Up »

1. Troisième single de 400 Degreez, l’album le plus vendu de l’histoire de Cash Money avec plus de 4 millions d’exemplaires (sorry Weezy, sorry Drizzy), Back That Azz Up fait référence à cette position qui consiste pour ces demoiselles à s’accroupir et à secouer leur derrière en cadence avec la musique – à l’époque on ne parlait pas encore de twerk.

2. Back That Azz Up n’est cependant pas le premier morceau à s’intituler de la sorte, un certain Jubilee avait sorti un an et demi auparavant son Back That Ass Up.

Suite au succès de Juvenile, il tentera alors sans succès de lui gratter des royautés avant de se voir retoquer par le juge, ce dernier estimant qu’il ne pouvait pas se prévaloir d’être le dépositaire de l’expression.

3. Si Back That Azz Up sample Movin' du groupe disco-funk Brass Construction, il sample aussi et surtout le célèbre Triggerman Beat, soit cette boucle utilisée pour la première fois par The Showboys sur le titre Drag Rap en 1986 et qui a servi de base aux beats de l’immense majorité des morceaux de bounce music – un courant né dans les ambiances moites et humides de la Nouvelle-Orléans qui met à l’honneur des rythmiques synthétiques et répétitives, dont les paroles sont entièrement dédiées à la copulation.

[Pour en savoir plus sur l’actualité de cette scène dans les années 10, voir le docu That B.E.A.T. long de 9 minutes.]

4. Peu convaincu du potentiel commercial de la bounce hors des frontières de sa Louisiane natale, Juvenile qui a longtemps rappé sur ce genre de beat refusait dans un premier temps de sortir Back That Azz Up en single, et d’autant plus qu’il voulait de conserver une image « d’hardcore street motherfucker ».

5. Contrairement à ce que son rythme effréné pourrait laisser penser, Juvenile a enregistré Back That Azz Up fortement intoxiqué à la weed.

« À l’époque, nous ne buvions pas trop, mais nous fumions beaucoup en studio. Le truc c’est que je viens de la Nouvelle-Orléans et que nous étions à Nashville en plein Tennessee, là où la qualité de l’herbe est vingt fois supérieure. Jamais je n’avais fumé de la Dro, jamais je n’avais fumé comme ça. »

6. Avant d’enregistrer Back That Azz Up en studio, Juvenile a tourné dans les clubs plus d’un an avec ce titre dans une version complétement différente tant au niveau de l’instru que du refrain (qui samplait alors I Want You Back des Jackson 5).

C’est le producteur maison Mannie Fresh qui va alors déceler le hit et l’accommoder d’une instru digne de ce nom, non sans y incorporer un peu de musique classique en intro histoire de mettre « l’Amérique blanche » dans sa poche.

Une stratégie qui a plus que fonctionné donc, d’autant plus que si l’on en croit le principal intéressé, l’actrice Sharon Stone aurait déclaré qu’il s’agissait là de sa chanson préférée.

7. Le clip de Back That Azz Up a été tourné en partie lors d’un concert donné dans le quartier de Baton Rouge juste en face du lycée Carter G. Wilson où Juvenile a été élève.

Invités à venir faire une apparition, E-40 et Kurupt ont pour une raison inconnue été coupés au montage.

8. Bien qu’il n’apparaisse qu’en fin de morceau pour faire l’outro, Lil Wayne n’en a pas moins eu le temps de marquer les esprits en répétant en boucle « Drop it like it’s hot », une expression de son cru qui sera reprise en 2004 par Snoop et et Pharrell pour leur hit numéro 1 des charts du même nom.

9. Autre copieur/colleur du game (outre Jay Z et 2 Chainz qui ont emprunté le flow de Juve sur Part II (On The Run) et Used 2), Drake s’est réapproprié Back That Azz Up sur son album Take Care de 2011 pour en faire le slow jam Practice.

Bien qu’à l’époque encore en bisbilles contractuelle avec les frangins Williams (ses anciens employeurs et propriétaires de YMCMB), Juvenile a cependant plus qu’apprécié l’hommage du Canadien : « Je me suis dit ‘enfin’. Enfin quelqu'un me rendait hommage et reconnaissait mon impact sur le game. C’était une bénédiction, l’une des plus grosses stars du game remixait mon titre. Combien de personnes peuvent s’en vanter ? »

« Je n’aurais cependant jamais imaginé que Back That Azz Up puisse devenir une chanson de r&b, mais Drake a réussi à faire du très bon boulot. »

Retrouvez tous les épisodes de Hit & Facts en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1668 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Zola serait actuellement détenu aux Etats-Unis
Pour ne pas être seul, Neymar paierait ses amis !
Kaaris renonce au combat contre Booba !
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.