Hit & Facts : 8 choses à savoir sur « Nuthin' But a 'G' Thang »

Avec la série « Hit & Facts », Booska-p vous dévoile les secrets de fabrication des plus grand hits rap présents et passés. Pour ce nouvel épisode, place à ceux qui en 1992 sont devenus les Keith Richards et Mick Jagger de leur génération...

par Aurelien B

1. « Thang » étant un dérivé de « thing » et « G » l’abréviation de « gangster », « nuthin' but a G thang » est une expression qui signifie quelque chose comme « c’est juste un truc de gangster ».

Dr. Dre assume ainsi pleinement de voir sa musique qualifier de « gangsta rap », chose à laquelle il était plutôt réticent du temps des N.W.A., lui et ses comparses préférant alors le terme de « reality rap ».

Notez cependant que contrairement à la côté est, du côté ouest des États-Unis le mot G est considéré comme moins agressif, l’accent étant mis ici plus sur le côté « rien à foutre » que sur l’illégal à proprement parler.

2. Ce n’est un secret pour personne la marijuana a joué un rôle important dans l’élaboration de The Chronic. Premier extrait de l’album, Nuthin' But A G Thang a selon Chuck D fait passer le rap « de l'ère du crack à celle de la weed ».

Quand Public Enemy proposait un son très accéléré, saccadé, limite frénétique, le docteur a lui ralenti le tempo pour jouer la carte de la mélodie.

3. Si à l’époque Nuthin' But A G Thang cartonne bien au-delà du cercle traditionnel du rap ce n’est pas du uniquement à la qualité musicale du morceau : Jimmy Iovine le déjà grand patron d’Interscope était à la manœuvre.

Flairant très vite tout le potentiel de ce duo avec Snoop, il se heurte cependant aux refus des programmateurs radio pour des questions d’image (violence, gang...). Iovine achètent alors de spots publicitaires d’une minute où il se contente de laisser tourner le morceau, laissant les auditeurs intrigués appeler les stations pour leur réclamer de jouer le single en entier.

« J’ai fait en sorte que ces spots passent aux heures de pointe, je voulais que Nuthin' But A G Thang soit écouté dans son contexte : au volant d’un voiture. Et ça a marché, les demandes ont direct explosé. »

4. C’est Dr. Dre lui- même qui a réalisé le clip. Étonnamment lorsque la vidéo était diffusée sur MTV, la mention « Directed By Dr. Dre » était floutée, au même titre que les logos (du t-shirt The Chronic à la casquette des White Sox), la drogue et la nudité.

La chaîne craignait alors que chaque réalisateur ne reproduise cette technique afin de se faire de la publicité gratuite.

5. Clip toujours, plusieurs célébrités y vont de leur apparition : Warren G qui s’en roule un petit face caméra (le rappeur ayant de son propre aveu totalement improvisé son caméo), The D.O.C. qui apparait pile lorsque son nom est cité (« Like my nigga D.O.C., no one can do it better ») ou encore la porno star Mercedes Ashley (47 ans aujourd’hui et toujours active dans le milieu) qui tombe le haut lors de la partie de volleyball.

6. L’actrice qui se fait arroser de bière par les homeboys de Dre a ensuite de nouveau collaboré avec le producteur. Lors de la méga tournée Up In Smoke qui en 2000 réunissait la crème de la côte ouest, elle apparait dans l’un des clips joués sur scène dans le rôle d’une caissière.

Croisant Snoop et Dre dans un rayon, elle demande non sans ironie aux deux lascars s’ils comptent de nouveau l’asperger avec les bouteilles qu’ils s’apprêtent à acheter.

7. En 1998 Snoop donne suite à Nuthin' But A G Thang avec Still a G Thang sur l’album de triste mémoire Da Game is to be Sold, Not to be Told sorti sur No Limit Record.

Bien que pas dégueu, on lui préfèrera l’officieux et malicieux The Wash de 2001 extrait de la bande originale éponyme cette fois-ci piloté par Dre en personne et qui multiplie les clins d’œil à l’original.

8. À la fin du second couplet Dre kicke « So just chill 'til the next episode », une ligne qui semble prédire sept ans en avance le tube The Next Episode extrait de 2001.

En réalité, il s’agissait là d’une référence à Tha Next Episode, une chanson totalement différente initialement prévue pour figurer sur le Doggystyle à venir de Snoop avant de passer à la trappe.

A lire aussi :

« The Chronic » de Dr. Dre fête ses 25 ans ! [DOSSIER]

Retrouvez tous les épisodes de la série Hit & Facts en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1799 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus