Hit & Facts : 10 choses que vous ne savez pas sur « This is America »

Avec la série « Hit & Facts », Booska-p vous dévoile les secrets de fabrication des plus grand hits rap présents et passés. Pour ce nouvel épisode, place au titre dans lequel Childish Gambino a questionné les yeux dans les yeux le pays de l'Oncle Sam...

par Aurelien

1. This Is America a mis plusieurs années à se finaliser. Tandis que l’instru, le refrain et la majeure partie des couplets ont été composés en moins d’une heure, il a ensuite fallu deux ans supplémentaires pour terminer les 20% manquants.

2. This Is America été le premier morceau rap à remporter le Grammy Award de la chanson de l’année et le premier morceau rap à remporter le Grammy Award du disque de l’année. Malgré cela, Childish Gambino a toutefois refusé et d’assister à la cérémonie et de se produire sur sa scène.

3. Tout au long du morceau de nombreux artistes de la scène rap d’Atlanta y vont de leur adlib comme 21 Savage, Quavo, Slim Jxmmi et Young Thug.

4. Sur les réseaux sociaux, beaucoup se sont étonnés des similarités entre This Is America et le titre American Pharaoh du rappeur new-yorkais Jase Harley sorti en 2016.

Bien qu’il existe des points communs assez flagrants dans l’ambiance comme dans les lyrics, ce dernier a plutôt bien pris la chose. Loin de crier au plagiat, il a ainsi déclaré : « Je me sens extrêmement humble d’avoir été la source d’inspiration de l’un des œuvres musicales et visuelles les plus importantes de notre époque ».

5. Le clip a été réalisé par l’un des collaborateurs les plus fidèles de Gambino : le Nippo-Américain Hiro Murai.

Les deux hommes ont par le passé travaillé ensemble sur les clips de 3005, Telegraph Ave ou encore Sober, mais aussi sur le tournage de plusieurs épisodes de la série télé Atlanta ou le court métrage Clapping for the Wrong Reasons sorti en 2013.

6. SZA du crew top Dawg Entertainmnet y va elle de son apparition dans le clip.

7. À 1 minute 20 dans la chanson, BlocBoy JB y va de son adlib. À 2 minutes 33 dans le clip, Childish Gambino et les danseurs qui l’entourent reproduisent sa fameuse « shoot dance ».

8. La ligne « C’est un téléphone/C’est un outil » n’est pas dépourvue de double sens. Elle fait en effet référence au décès d’un certain Stephon Clark sur qui la police avait tiré après avoir confondu son téléphone avec une arme à feu (« outil/tool » signifiant « gun » en argot), mais aussi au fait qu’il s’agit également de considérer son smartphone comme un moyen de pression sur les autorités en cas d’abus.

9. Lorsque Childish Gambino est aperçu en train de danser le Gwara Gwara (une danse sud-africaine) en compagnie d’écoliers et que des policiers pourchassent des civils, un cheval blanc passe rapidement en arrière-plan.

Si l’on considère que ce dernier représente l’un des quatre cavaliers de l’Apolypse (ceux-là mêmes qui annoncent la fin des temps), le message serait le suivant : le monde est en feu, mais aliénée par la culture pop l’Amérique n’est pas en mesure de s’en rendre compte.

10. Quand a été demandé à Childish Gambino le sens qu’il fallait donner à This Is America et quelles étaient ses intentions, ce dernier s’est contenté de répondre : « Je voulais juste faire une bonne chanson. Une chanson que les gens pourraient jouer le jour de la fête nationale. »

A lire aussi :

Les albums les plus chelous du rap US jamais sortis [DOSSIER]

Retrouvez tous les épisodes de Hit & Facts en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1704 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER