26 762 Vues
  • Currently 2.75/5
2.8/5

Future révèle comment les labels arnaquent les artistes

Posté le 27 Janvier 2019 à 13h32, par Aurelien
Future révèle comment les labels arnaquent les artistes

Actuellement en plein marathon promotionnel à l’occasion de la sortie vendredi 18 janvier dernier de WIZRD, Future s’est laissé aller à quelques confidences en interview.

Tandis que son contrat avec Epic a pris fin, le rappeur de 35 ans s’est lancé en interview dans un petit cours de gestion à l’attention des artistes débutants.

Désormais propriétaire plein et entier des masters selon ses dires, il ne saurait trop insister sur l’importance de ces derniers et ce d’autant plus « si vos enfants souhaitent profiter de votre musique le jour où vous n’êtes plus là ».

Selon lui, il revient donc aux artistes de mettre les choses au clair : « Qui peut signer quoi ? Qui détient quoi ? Quels droits appartiennent à qui ? C’est à vous de clarifier tout ça dès le départ, et ce d’autant plus que vous êtes populaire. »

« La popularité est un levier de négociation avec les labels. Cela permet d’exiger de voir les contrats, d’exiger de voir à qui appartiennent les masters. À chaque album vous devez faire un audit de la situation. »

En effet les labels n’hésitent pas à facturer telle ou telle charge des années après : « Quand vient le cinquième album, il arrive qu’ils réclament des frais d’hôtel, de nourriture ou de transport relatifs à votre deuxième album. »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Dans un autre registre Future est revenu il y a quelques jours sur l’un de ses sujets favoris : la drogue.

Bien qu’il soit admis qu’il ait toujours exagéré sa consommation dans ses textes, il a cette fois reconnu que rester sobre lui a permis de mieux construire sa carrière.

Paradoxalement, il a cependant avoué avoir été des plus réticents à admettre publiquement qu'il avait complètement arrêté de boire du lean, et ce pour une question d’image auprès de son public.

« Je ne voulais le dire à personne parce que je me disais qu’on allait se dire que ma musique a changé, que mes fans étaient trop habitués à me voir d’une certaine façon. »

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1552 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

1 commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Eh oui ! Quand tu ne bois plus de lean tout s'éclaircie !!!

Spike le 28/01/2019 à 12h08 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Brad Pitt offre 120 000 $ pour regarder un épisode avec Emilia Clarke
Sefyu : Les chiffres de ventes de son album « Yusef »
Offset X Cardi B : twerk et paillettes dans « Clout » [VIDEOCLIP]
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.
X FERMER
Advertisement