En larmes, Jim Jones évoque Cam'ron et Max B

Une page se tourne pour Jim Jones. Le quadragénaire, bien décidé à relancer sa carrière de rappeur, a profité d'une interview pour évoquer ses amitiés passées. Ce qui n'aura pas manqué de le secouer.

par benmorin

Jim Jones est de retour ! Fraîchement signé sur Roc Nation, celui qui avait un temps entretenu un beef avec Jay-Z a désormais placé la gestion de sa carrière sous houlette de M. Carter. Quitte à renier ses "amis" ?

 

 

Une interview forte en émotions 

En 2017, The Diplomats semble désormais se résumer à un souvenir dans la mémoire collective. Quand bien même le crew qui aura secoué le monde du hip-hop dans les années 2000 grâce au talent des Cam'ron, Jim Jones et Juelz Santana promet depuis bien longtemps un nouvel album, sans doute que la signature de Jim Jones chez Roc Nation aura définitivement enterré cette hypothèse. Invité par Funkmaster Flex pour une interview à rallonge, le rappeur a pris le temps de s’épancher sur quelques-uns des sujets qui lui tenaient à coeur, à commencer par ses relations avec Cam’ron. Evoquant l’époque où le Dipset était près de l’implosion, Jones se souvient avoir toujours fait en sorte que Cam’ron soit "intouchable". Et que la protection qu’il assurait à son confrère d'alors n’était pas réciproque, donnant l’exemple de ce procès où il aura risqué gros, en encaissant pour son comparse après avoir utilisé une arme à feu pour le défendre : "J’étais au procès, et ce né*** me dit d’accepter le deal qu’on me propose. De quel deal parle t-on ? […] Grâce à Dieu, les charges ont été abandonnées, parce qu’ils n’ont pas réussi à amasser suffisamment de preuves"

 

 

Max B ? « Il peut crever » !

 

Evoquant le cas de Max B, actuellement derrière les barreaux, là encore, Jones n’aura pas gardé sa langue dans sa poche. Rappelant que Cam’ron aura poussé son ancien poulain à entrer en clash avec Jay-Z, réduisant dans la foulée les possibilités de percer pour le MC, il évoque sa relation avec le même Max B : "Il peut crever là où il est, mais je n’ai pas de temps à perdre pour parler de quelqu’un actuellement en prison. […] Tu me trahi de cette manière, c’est à vie. Voyons combien de temps il met à sortir. S’il revient et que je suis encore là, je vais lui botter le cul". L’interview, d’ores et déjà mythique, est à découvrir dans son intégralité ci-dessous. 

 

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

BenMorin : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46720 articles publiés) BenMorin est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER