Emprisonné à Chicago, R. Kelly se fait tabasser par un détenu

Malgré son statut de superstar, R. Kelly n'échappe pas aux mauvais traitements en prison...

par Thomas G

Toujours derrière les barreaux pour les multiples affaires de viols, pédophilie et agressions sexuelles qui lui sont reprochées, R. Kelly aurait été agressé par un détenu dans l'enceinte de la prison où il est actuellement enfermé, à Chicago.

A lire aussi :

R. Kelly : une manifestation pour demander sa libération

Frappé à cause de ses fans ?

Au début de la semaine, l'actualité bruissait autour des supporters du chanteur qui, pour demander sa libération, se sont donnés rendez-vous dans les rues de Chicago pour manifester. Protestant contre les soi-disant conditions arbitraires de son incarcération, le mouvement #FreeRKelly s'est déployé pour dénoncer un acharnement judiciaire. C'est là que les choses se sont gâtées pour R. Kelly. En raison de ces demandes de libération, pour lesquelles certains fans sont allés jusque devant l'établissement pénitentiaire, et de la tentative de subordination de témoins qui vient encore alourdir les charges contre l'artiste, ce dernier et d'autres détenus ont dû rester confinés de nombreux jours dans leurs cellules, plus que de raison.

D'après TMZ, l'interprète de I Believe I Can Fly aurait été attaqué alors qu'il était assis sur le lit de sa cellule. L'agression n'a pas duré longtemps, les deux hommes auraient été séparés rapidement et R. Kelly se serait immédiatement rendu chez le médecin, qui n'aurait constaté ni blessure grave, ni os cassés. L'avocat du chanteur de 53 ans a refusé de commenter les récents événements pour le moment. On peut néanmoins affirmer que le règlement de comptes subi par R. Kelly découle bien directement des conditions restrictives auxquelles ont dû faire face certains détenus à cause des perturbations causées par les attroupements de fans devant la prison. 

Donne ton avis

Auteur

Thomas G : (1115 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail