DMX a bien failli signer sur Death Row Records

Une occasion manquée.

par Ben

L’histoire est relativement méconnue, mais fut un temps où DMX était censé signer chez Death Row Records. Les papiers avaient même été préparés.

A lire aussi :

Irv Gotti évoque les rivalités entre DMX, Jay-Z et Ja Rule

La connexion entre Pac et DMX

Une fois de plus, l'histoire démontre que Suge Knight a eu le nez fin. Le mogul de Death Row avait dans l’idée de signer DMX sur son label, avant que Dr. Dre ne vienne changer la donne.

Comme l’a détaillé Waah-Story, le PDG de Ruff Ryders, le Dark Man X a même rencontré Tupac, lors d’un meeting organisé par Suge sur la West Coast : « Pac était occupé. Il était dans la pièce, à gérer ses rendez-vous, il ne pouvait pas venir et se frotter à lui. J’étais le seul à pouvoir réunir Pac et X, qu’ils se retrouvent dans le couloir pour discuter. » 

Waah-Story avait une idée en tête : celle de valider une collaboration entre les deux artistes. 

Un contrat trop exclusif

Concernant le deal proposé par Death Row, Waah-Story expliquera ne pas avoir été satisfait par la proposition : « On n’a pas vraiment aimé le contrat, donc nous ne sommes pas allés plus loin. Si j’avais pris ce deal, on n’aurait pas eu Ruff Ryders. Donc, j’ai dit à Suge : "Je sais que Dre est le gars en place, mais j’ai mes propres producteurs. Je ne peux pas signer avec toi et donner l’accès complet à Dre sur mes producteurs. Mes producteurs travaillent dur ici, je ne peux pas leur dire de travailler exclusivement pour toi" »

Finalement, Ruff Ryders deviendra l’un des labels les plus chauds du game à la fin des années 90. Pas de regret pour le PDG, donc.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5248 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus