Derrière les barreaux, Kodak Black publie une lettre ouverte

Pas mal d'informations croustillantes au menu...

par Aurelien B

Entre Kodak Black et les tribunaux c’est une longue histoire. Arrêté une dizaine de fois depuis ses 18 ans en 2015 (agression sexuelle, kidnapping, possession de drogue, violation de liberté sur parole...), au mois de novembre il écopait d’une peine de 46 mois de prison pour avoir tenté d’acheter illégalement une arme à feu en Floride.

S’il croupit en prison depuis, Kodak n’en a pas pour autant soldé ses comptes avec la justice américaine puisqu’il doit être jugé d’ici la fin du mois pour une autre affaire.

Le 17 avril de l’année dernier il avait en effet été arrêté pour possession d’arme à feu non loin du Canada. Si à sa décharge il avait soutenu ne jamais avoir eu l’intention de traverser la frontière arguant avoir été induit en erreur par son GPS, cela ne l’empêche pas de risquer entre 2 et 7 ans d’enfermement supplémentaires.

Soucieux de ne pas jouer le tout pour le tout, on apprenait en fin de semaine que le rappeur et ses avocats avaient décidé de plaider coupable afin de négocier une sentence à la baisse. La nouvelle a ensuite été confirmée son compte Insatgram via le partage d’une lettre manuscrite où sont abordés différents sujets.

Outre le fait que Kodak Black y réitère son souhait de sortir un album si son morceau Because of You décroche une certification platine avant ses 23 ans le 11 juin prochain, il en profite pour citer l’actrice Zendaya à qui il avait écrit un poème à l’occasion de la Saint Valnetin (« Let me find out Zendaya on her Z sh*t Boi. Everybody screaming ‘Jennaske !’ I’m Proud of her, That’s da Homie! »).

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Mais pourquoi les rappeurs sortent-ils armés ?

Loin d’être un cas isolé, Kodak Black n’est pas le seul rappeur à avoir mis sa carrière entre parenthèses après s’être fait chopper avec un gun. Li Wayne, Ja Rule, Offset, Soulja Boy... la liste des condamnations est sans fin.

Cliquez ci-dessous pour connaitre leurs raisons et leurs histoires.

A lire aussi :

Ces rappeurs qui se sont faits griller avec une arme [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1796 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail