Death Row Records appartient désormais à une marque de jouets

Ironie, j'écris ton nom.

par Ben

Comme évoqué un peu plus tôt dans l’année, le label mythique était amené à rejoindre l’escarcelle du fabricant de jouets Hasbro. L’acquisition est désormais tout ce qu’il y a de plus officiel.

A lire aussi :

Suge Knight prêt à relancer Death Row ?

Un label ayant vu passer les plus grands

Ayant marqué d’une pierre blanche l’histoire du hip-hop, Death Row Records est encore à ce jour pétri de contradiction. Mené d’une main de fer par un Suge Knight au plus haut dans les années 90, et désormais privé de sa liberté, le label aura vu défiler au pic de son activité des superstars de l'acabit des Dr. Dre, Snoop Dogg, Tupac Shakur, Tha Dogg Pound. De quoi lui permettre de générer plus de 100 millions de dollars par an à son apogée. Déchue de ses stars au fil des ans, passée par la case faillite, l’entité depuis rattachée à eOne Entertainment vient d’être officiellement acquise par Hasbro, la même société ayant dans son portfolio des licences telles que Transformers, G.I. Joe, Power Rangers, Monopoly, Furby, Nerf, Twister ou encore My Little Pony. Brian Goldner, le PDG Hasbro, n’avait d’ailleurs pas manqué de se féliciter de ce coup de filet, véritablement acté ces dernières heures (le 30 décembre très précisément). 

A lire aussi :

Georges St-Pierre prêt à revenir pour Khabib

Suge Knight, tapis dans l’ombre ?

Pour autant, Suge Knight avait évoqué depuis la prison où il est gardé que c’était désormais à son fidèle soldat Ray J que revenait la tâche de gérer la branche musicale de Death Row. En somme, de quoi laisser planer un peu plus encore le doute sur la situation de la structure, plus vivace qu’elle voudrait nous le faire croire. Et puis, c’est sans oublier que Death Row serait visiblement en état de sortir de ses archives quelques inédits de ses stars de l’époque… C'est en tout cas ce qu'avait laissé entendre le fils de Knight à un moment donné.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3693 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail