De combien Death Row a escroqué ses artistes ?

La justice US vient de trancher...

par Aurelien

Après de longues années de tractations judicaires, la procédure de mise en faillite du sulfureux label est enfin arrivée à son terme.

Chacun des acteurs de la grande époque réclamait une part du gâteau. D’après les documents légaux obtenus par TMZ, Dr Dre réclamait 8 millions de dollars d’impayés, Snoop 2 millions, les représentants légaux de Nate Dogg 5 millions et ceux de Tupac 900 000$.

Alors que l’on aurait pu penser que Suge Knight était celui qui avait tiré profit de la situation, le fondateur du label faisait également partie des plaignants, estimant que lui revenaient… 144 millions de dollars !

Au final la justice américaine a renvoyé tout ce petit monde dans son coin, n’accordant en tout et pour tout que 75 000$ aux représentants d’Afeni Shakur (la mère récemment décédée de 2Pac).

Reste que l’on peut légitimement se demander où est passé l’argent qu’a continué à générer le catalogue Death Row après ses glorieuses années ?

Et bien dans cette affaire, comme c’est souvent le cas, les seuls à s’être enrichis sont les avocats dont les frais ont couté la bagatelle de 8,3 millions de dollars.

Clip Gin and Juice de Snoop Doggy Dogg

Artiste : Snoop Doggy Dogg
Vues : 20 418 fois, ajouté Le 28/03/2015Exporter le player vidéo

À lire : 20 trucs que vous ne saviez pas sur Death Row [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1721 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail