Comment les rappeurs dépensent-ils leurs avances ?

Il y a ceux qui flambent et il y a ceux qui investissent...

par Aurelien B

Dans l'industrie du disque, les avances en font fantasmer plus d’un, et notamment lorsqu’il s’agit des rappeurs.

Le site Green Label a ainsi compilé différents témoignages sur le sujet qui illustrent bien les différents types de comportements possibles.

Qui sont les cigales et les fourmis du game ?

 

 

Chief Keef

Le rappeur de Chicago a touché de la part d’Interscope une avance de 440 000$ en tant qu’artiste solo, et 440 000$ pour son label Glory Boyz Entertainment.

Âgé de seulement 17 ans au moment de sa signature, son argent a été placé dans un trust contrôlé par sa grand-mère.

Une fois majeur, il s’est cependant payé illico presto une Lamborghini blanche à 200 000$.

 

 

A$AP Rocky

Son deal à 3 millions de dollars avec RCA avait à l’époque fait grand bruit – même si à aucun moment il n’a empoché une telle somme.

Si l’on ne sait pas combien il a touché exactement, Flacko a admis lors d’une interview sur MTV qu’il a claqué presque tout son argent en « fringues hors de prix », et notamment une veste Balmain à 9 000$.

De l’ostentatoire donc, mais pour un rappeur qui joue autant sur son image, on peut aussi (presque) voir cela comme un investissement.

 

 

Logic

Le chèque émis par Def Jam lui a permis de se lancer dans une nouvelle tournée et de créer une gamme de merchandising pour ses fans.

Une décision incroyablement mature pour un artiste de son âge – comme quoi l’entourage ça compte.

Quelques années plus tard il remplit des salles de plus en plus grandes et fait gentiment prospérer son business.

 

 

Big K.R.I.T.

Après avoir changé d’ordinateur, Big K.R.I.T. a utilisé le reste de son avance pour rejoindre Wiz Khalifa en tournée.

Ce fut selon lui l’une de ses décisions financières qui lui a rapporté le moins, mais ce ne fut pas pour autant une mauvaise décision.

A moyen terme, cela lui a permis d’être visible, de se faire connaitre et se « survivre ».

« Tu dois investir dans ta carrière, surtout quand personne ne le fera pour toi. »

 

 

LL Cool J

En 1984, LL était encore un ado. Le petit poucet d’alors, Def Jam, lui a reversé 50 000$ avec lesquels il a acheté une voiture à sa mère, une Mercury Cougar (sic).

Il s’est ensuite offert quelques chaînes en or et bien sûr toute une collection de bérets Kangol .

 

 

50 Cent

En signant avec Columbia pour son premier album (Power of the Dollar, jamais commercialisé officiellement), son avance s'élevait à 65 000$. Une fois divers frais juridiques payés, il ne lui restait que 5 000 petits dollo dans la poche.

Pas de quoi vivre la grande vie. Fiddy repart alors dealer dans les rues du Queens jusqu’à sa rencontre avec Eminem.

Avec sa nouvelle avance qu’on imagine plus conséquente, il va rémunérer à hauteur de 50 000$ Jam Master Jay pour l’avoir aidé à monter son label, puis il va ensuite investir pour déposer son nom et celui de G-Unit.

Clip Ballin de Chief Keef

Artiste : Chief Keef
Vues : 24 423 fois, ajouté Le 24/09/2012Exporter le player vidéo

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1808 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Elles viennent d'ou vos infos serieux ??? Chief Keef n'a jamais acheté de lamborghini

Sosa94 le 18/03/2016 à 00h50 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1