Chief Keef : un mandat d'arrêt émis à l'encontre du rappeur

Les choses ne s'arrangent pas pour Chief Keef. Rattrapé par ses soucis avec la justice américaine, il fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt tout juste émis à son encontre.

par Ben

L’information a été relayée par TMZ : un mandat d’arrêt a bel et bien été émis à l’encontre de Chief Keef, après que ce dernier ait manqué de se présenter au tribunal ce mardi. Il devait comparaître pour des faits de conduite en état d'ivresse et de détention d’herbe. Des sorties de route qui remontent au mois d’avril dernier.

A lire aussi :

Chief Keef a été arrêté pour avoir braqué son producteur

Le dérapage de trop ?

 

Arrêté il y a un mois de cela, après un deal loupé de weed, Sosa va désormais devoir répondre de ses actes. Surpris par les forces de l’ordre le 8 avril dernier en pleine transaction, "les yeux rougis et la bouche sèche" comme l'on confirmé les rapports émis dans la foulée, le rappeur avait été arrêté, avant d'être relâché sous caution. A l’époque, Keef avait volontairement joué la carte de la provoc’, affirmant aux policiers lui ayant passé les menottes que "lorsqu’ils trouveront des traces de weed dans [son] urine", il n’aurait qu’à contacter son avocat pour qu’il lui récupère une "marijuana card" (le sésame permettant de se fournir légalement de la marijuana, pour raisons médicales). 

L’hypothèse d’un nouvel album remise en question

 

Avant cela, Keef avait déjà été arrêté en janvier dernier, pour des faits plus graves. A l’époque, il avait été accusé de faits de vol et d’agression, pour avoir passé à tabac son son producteur Ramsay Tha Great après s’être introduit chez lui. Et pourtant, l’artiste avait plutôt bien débuté l’année : il avait contre toute attente offert à ses fans une mixtape inédite, "Two Zero One Seven", lui qui avait pourtant juré en 2016 vouloir quitter le monde de la musique. Sans doute que ces nouvelles affaires ne devraient pas favoriser son retour en studio avant un bon bout de temps…

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3769 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail