Busta Rhymes admet avoir failli mourir

Le pire évité.

par Ben

Au moment de son grand retour en octobre dernier, Busta Rhymes aura pris tout le monde de court. Autant pour l’album solide qu’il a livré que pour son impressionnante transformation physique. Et comme il l’a expliqué depuis, cette dernière était devenue indispensable.

A lire aussi :

Busta Rhymes pense qu'il aurait « botté le c** » à T.I. dans un Verzuz

Busta Rhymes, le renouveau

Musclé, débarrassé de son embonpoint, Busta Rhymes a amorcé un virage à 180 degrés cette année. En marge de son album Extinction Level Event 2: The Wrath of God, disponible depuis quelques semaines sur les plates-formes de streaming et comptant sur les participations inspirées de M.O.P., Kendrick Lamar, Mariah Carey, Anderson Paak, Q-Tip, Rick Ross, Mary J. Blige, Rapsody, Ol’ Dirty Bastard, Rakim, Pete Rock, Vybz Kartel, Bell Biv DeVoe, Nikki Grier, Chris Rock ou encore Louis Farrakhan, le Bus-A-Bus a aussi signé une transformation physique impressionnante.

Dans une interview, il confiera ne pas avoir eu d’autre choix que d’adopter un mode de vie sain : « Je suis comme ça, vous êtes obligé de me dire ce que vous voyez. Je vais avoir besoin que vous me disiez ce qui se passe. Il me dit : "Vos polypes ont tellement grossi qu’ils ont bloqué 90 % de vos voies respiratoires et si je vous renvoie chez vous ce soir et que vous dormez sous la climatisation et attrapez un rhume et que les derniers 10 % de vos voies respiratoires sont bloqués, vous allez mourir." »

A lire aussi :

Busta Rhymes pense qu'il aurait « botté le c** » à T.I. dans un Verzuz

Un succès pour Busta

Bref, le rappeur a sembl- t-il vu la mort de près : « Ce fut un coup de semonce très vif, je me suis mis à pleurer. » Ne se voyant pas franchement mourir à seulement 48 ans, l’interprète de Break Ya Neck s’est pris en main pour lui, mais également pour son fils : « Je suis dans la voiture, je m’endors et je ronfle comme un fou. Et on en arrive à un point où j’essaie de respirer, mais je ne suis plus capable de le faire. Mon fils a eu tellement peur qu’il en a parlé à ma sécurité. Mon fils avait tellement peur de me blesser à l’idée de m’en parler qu’il a dû faire en sorte que quelqu’un d’autre m’en parle. »

Sur un plan musical, Extinction Level Event 2: The Wrath of God s’est hissé à la 7ème place du Billboard 200 et a généré près de 28 millions de streams en semaine 1.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5511 articles publiés)

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Adri le 15/11/2020 à 18h41 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Hamid le 14/11/2020 à 19h59 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1