8 933 Vues
  • Currently 2.78/5
2.8/5

Booska-classic n°4: Doc Gynéco, Nirvana!

Posté le 26 Février 2011 à 14h00, par b2style
Booska-classic n°4: Doc Gynéco, Nirvana!

Le mois dernier, nous consacrions le booska-classic au mythique 95200 du Minister A.M.E.R. Nous optons donc pour la continuité en vous parlant cette fois de Doc Gynéco. Très proche du groupe sarcellois depuis ses débuts, c''est d'ailleurs lorsque le Minister enregistre 95200 que Bruno Beausire pose ses premières maquettes; s'en suivra l'un des albums les plus puissants du rap français, Première Consultation.

Le Doc réussit l'exploit d'allier succès d'estime et succès commercial. En effet ce premier album s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires, et rares sont les amateurs de rap français qui le dénigrent à ce jour. Enregistré sous le soleil de Los Angeles, cet album échappe aux codes du rap français, réduit à la grisaille parisienne. Produit par l'américain Ken Kessie, le disque est composé de quinze titres, dont les beats ont tous été joués par des musiciens. De Viens voir le docteur à Première consultation, il y a beaucoup de hauts, et il est difficile de trouver des bas. Autant dire que choisir un morceau est cornélien. Mais nous y sommes parvenus, et c'est sur Nirvana que notre attention se porte tout particulièrement, un morceau aux accents baudelairiens.

Le nirvana, c'est, dans le Bouddhisme, "l'extinction du désir humain, permettant de s'affranchir du cycle des réincarnations et qui correspond à un état de béatitude absolue". A l'écoute du titre, c'est en effet l'impression que donne l'artiste, chercher l'extase la plus totale, et quitter tout le reste.

Doc Gynéco y donne l'image d'un homme totalement blasé, désenchanté et perdu dans la vie d'adulte. Il traine son spleen sur un refrain efficace et explicite, " Comme Bérégovoy, aussi vite que Senna, je veux atteindre le nirvana, comme Bérégovoy, click, click, boum..". Après seulement vingt deux ans sur Terre, le rappeur du 18ème est déjà las, il veut un flingue pour partir loin." Prisonnier du quartier, pris dans la fonce-dé, plus rien ne métonne, plus rien ne me fait bander" clame-t-il dans son premier couplet.

De défonce justement, il en est pas mal question dans ce morceau, car pour s'échapper de sa condition, le Doc a trouvé le même remède que Baudelaire en son temps, la drogue. Comme le poète parisien continuellement sous opium, le rappeur  se plait à laisser voguer son esprit dans les vapeurs de substances psychotropes. "Dans une poche, les feuilles OCB, dans une chaussette, les boulettes à effriter", "J'veux m'doper, comme Maradonna, car je suis triste, comme le clown Zapata", Gynéco, parle tout au long de Nirvana du seul moyen qu'il trouve pour accèder, aux paradis artificiels, il veut "[se]se droguer aux aspirines, façon Maryline".

Nul doute ne subsiste, le Docteur vit en épicurien, "[il] les baise", boit, fume, et ne se préoccupe pas du reste. Totalement déphasé, il va jusqu'à revisiter une comptine invitant une douce à "cueillir du vice dans son cabriolet neuf". Il évoque aussi "ceux qui boivent du douze ans d'âge", les "meufs de gang bang",  "la fille de voisin" qu'il a troqué contre "de jolis mannequins très convoités" à l'image de Brandi Quinones, très jeune mannequin dont Carla Bruni s'était moqué. Peu importe les railleries de celle qui deviendra la femme du "maitre à penser" de Gynéco, Brandi fait fantasmer le Doc, qui rajoute la luxure à la liste de ses péchés. 

Et tant qu'à faire le rappeur à la voix encore adolescente préfère s'affranchir de toute morale religieuse. Charles Baudelaire se détachait de la religion, et Gynéco scande "Je n'crois plus en Dieu et devient nerveux, Allah, Krishna, Bouddha ou Jéhovah, moi j'opte pour ma paire de Puma". Cette phrase résume d'ailleurs assez bien l'ambiance du texte. Face à la beauté que les religieux accordent à leurs divinités, face à la postérité des Dieux, un jeune de la Porte de la Chapelle hisse au rang de guide suprême une paire de chaussures. Je m'en foutiste au possible, Doc Gynéco, survole son époque, incompris par sa famille qu'il a "troqué contre tous [ses] amis", tel l'Albatros de Baudelaire.

En bref, le rappeur livre un message clair, fermez les yeux, laissez vous guider et atteignez le nirvana. Fumette, tise et baise devraient vous aider. Malheureusement, le destin a été tout autre pour Gynéco, dont l'image est à ce jour plus proche des abysses que du nirvana...

Donne ton avis

Auteur

b2style : Diplômée d'un master en communication, Camille est une jeune femme passionnée par la culture urbaine. Elle a de ce fait intégré l'équipe en 2010, bien décidée à faire valoir le mouvement hip-hop en France ! (184 articles publiés)

7 commentaires sur la news

Pseudo
Mail

Top Commentaires

Bien l'article B2, ça me ferait presque apprécier Gynéco

Kabs91 le 26/02/2011 à 14h02 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ah cool mec! Mais tu n'aurais jamais du attendre ce jour pour "presque apprécier" Gynéco !

B2style le 26/02/2011 à 14h56 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

(( "troqué contre tous [ses] amis" )), faux c'est bien "contre ces amis", il suffit d'ecouter la chanson et sinon la phrase ne veut rien dire.

Neah lindgren le 12/04/2013 à 01h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il etait grave le DOC !!!!!
Dans ma rue !!! trop graveee !!!
KABS91 ne crois pas que DOc d'aujourd'hui c'est le doc a l'ancienne !!!!

Farud le 27/02/2011 à 23h35 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

comment ça fait plaisir de réecouté doc à l'ancienne.
Les ptits puceaux n'étaient même pas nés que nous on se mettait bien avec vanessa lol
Du lourd l'album un classic !!!

Sexion92i le 26/02/2011 à 20h55 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

un si ce n'est le plus gros classic rap francais (je parle de l'album)

Ma2s le 26/02/2011 à 18h52 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Le 1er album du DOC c'est du très haut niveau.

7cervo6 le 26/02/2011 à 15h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ah cool mec! Mais tu n'aurais jamais du attendre ce jour pour "presque apprécier" Gynéco !

B2style le 26/02/2011 à 14h56 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Bien l'article B2, ça me ferait presque apprécier Gynéco

Kabs91 le 26/02/2011 à 14h02 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Snoop Dogg a reçu un coup de pression de la Maison Blanche
Qui sont les rappeurs les plus certifiés: Booba, PNL, Niska, Damso ?
Orelsan, sa déclaration à Sophie Turner, aka Sansa de GoT
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.