10 989 Vues
  • Currently 2.68/5
2.7/5

Booska-Classic N°10: Esprit Mafieux

Posté le 03 Septembre 2011 à 13h22, par Sindanu
Booska-Classic N°10: Esprit Mafieux

Flashback. Retour dans "un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître" comme disait le grand Charles. Au millieu des années 90 un MC d'Epinay-Sur-Seine arrache tout. Il a le buzz comme on dit aujourd'hui. Busta Flex est le roi du freestyle. Pas des textes déjà écrits rebalancés sur une face B. Non, le "style gratuit", la vraie impro, Busta Flex en est le maestro. Avance rapide. Stop. 1997 Busta Flex rejoint le label de Kool Shen la partie Sombre du Nique Ta Mère : IV My People. Il doit passer l'épreuve du premier album et présenter son univers. La performance sa marque de fabrique il y en aura c'est sûr. Busta Flex veut aussi montrer une autre facette de son art : des textes un plus introspectifs. "Honnêtement" se souvient-il, "j'ai toujours aimé ce style aussi même si je ne m' y étais jamais frotté." Kool Shen qui réalise l'album l'encourage dans cette direction.

"Je voulais prouver aux autres artistes du rap français  que j étais à la hauteur"

"Esprit Mafieux" un morceau de mixtape (tiré de la mythique "Opération Coup De Poing")  est à l'origine une chanson d’Oxmo Puccino et Ali de Lunatic. "Je savais que ce titre n’allait jamais sortir" se rappelle encore Busta. Il décide de refaire le morceau, d'ailleurs pour Busta Flex sa version est plus " un remix." Il contacte le Black Mafioso qui accepte.  Et Ali ? "Je ne m'en souviens plus parce que cela date" reconnait-il. Au studio DJ Mars ramène la fameuse boucle de piano qui pleure. "C’est lorsque Mars est arrivé en studio que j'ai appris que c'était un sample de 'Arya de Syrna' du compositeur  Saint- Preux" se souvient-il. Le refrain ? Le chanteur J.Mi Sissoko va également le reposer de sa voix de miel. Reste au jeune rappeur (il a 20 ans à l'époque) de se lancer. "Je voulais prouver aux autres artistes du rap français  que j étais à la hauteur" explique Busta. "J'ai toujours été dans la compétition et là je devais poser avec Oxmo de Time Bomb : c’était un truc de ouf."

" Je trouve toujours que  les artistes que j’admire  sont meilleurs que moi."

Busta Flex aime le challenge  mais ce garçon humble est avant tout un fan de musique. " Je trouve toujours que  les artistes que j’admire  sont meilleurs que moi."  Grâce à des phases comme : « On se dit tous les jours qu'on recommence à zéro, Positif dans la tête mais pas vraiment au fond d'son cerveau. J'ai 20 ans, 4 ans de rap et 16 ans de questions sur la vie et ses principes pendant que d'autres cherchent leurs valeurs dans des clips.
Tu sais chez moi on est tous tranquilles Y'a qu'toi qui parle fort, y'a qu'toi qui joue les oufs,
Donc forcément y'a qu'toi qu'a besoin de renforts » 

 
Retour en 2011. Busta Flex a réussi sa mission de l'époque : on respecte sa plume. "Même aujourd’hui on me demandait de le refaire en live" confie Busta Flex. "C’est devenu un classique du rap français  pour les puristes, pour ceux qui suivent ma carrière ou celle d’Oxmo!" Un Booska-Classic.   

Donne ton avis

Auteur (@Seendanew )

Sindanu : J’adore Nas et Common , pour leurs énergies, 2 Chainz et Gucci Mane pour leurs messages, Kanye et Jay-Z pour leurs humilités et Snoop et Wiz Khalifa pour leurs sobriétés. Ou le contraire. (4506 articles publiés) Sindanu est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Seendanew.

Aucun commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Booba et Unkut, c'est officiellement terminé [VIDEO]
Ventes de la semaine : Aya Nakumura, Soolking et Gringe
Young Thug est de retour en prison [PHOTO]
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.
X FERMER