30 774 Vues
  • Currently 3.25/5
3.3/5

Booba : « Ouest Side » le détonateur... [CHRONIQUE]

Posté le 13 Février 2017 à 19h09, par yago
Booba : « Ouest Side » le détonateur... [CHRONIQUE]

C'est à ce moment là que tout a basculé... Longtemps resté solidement installé du côté obscur sans pour autant avoir le pedigree d'un seigneur Sith, Booba a été, durant plus d'une décennie, cet homme de l'ombre que l'on se plaisait à écouter en secret. Une sorte de plaisir solitaire bien gardé. Devenu maître de son art, l'ancien Padawan a logiquement cherché la lumière... Il y a onze ans jour pour jour sortait Ouest Side, son troisième album solo. S'il reste pour certain, le projet le plus abouti de Booba artistiquement parlant, il est surtout celui qui a marqué un véritable tournant dans sa carrière de rappeur. Retour sur un album pas comme les autres... 

Le personnage prend de l'ampleur

 

La mutation la plus criante s'est faite dans l'image. Déjà soucieux de son aspect, Booba a poussé le concept beaucoup plus loin à partir de Ouest Side. Conscient de l'importance prise par l'apparence et de toute la fantasmagorie qui peut en découler, l'homme s'est créé un personnage à la fois extrêmement puissant et clivant. A la manière de ses homologues américains, Booba reprend alors tous les codes du gangsta rap. Cela passe par une importante prise de masse, le développement des graffitis sur son enveloppe charnelle sans oublier, des tenues vestimentaires facilement identifiables. Tout est fait et étudié pour que Booba devienne une marque, une icône d'un nouveau genre.

 

 

L'impact par l'image

 

Si la greffe a pris, c'est que cette transformation visuelle a été habilement accompagnée par une mise en scène particulièrement soignée. Comme tout personnage, Booba doit avoir un univers qui lui est propre. "C'est pas le quartier qui me quitte, c'est moi je quitte le quartier" clamait-il récemment. Pour donner corps à ses chansons, Booba tourne le dos aux halls au bénéfice de tournages réalisés partout dans le monde (Canada, Brésil, Russie etc...). Sa passion pour le septième art peut alors pleinement s'exprimer en collaboration avec Armen Djerrahian, réalisateur de tous les clips du projet. Entre scénarios bien ficelés où Booba se réinvente en cible de la mafia russe (Pitbull), en tête de réseau victime de trahison (Au bout des rêves) ou en intouchable (Boulbi) et des clins d'oeil à des oeuvres réservées aux initiés (The Baseball Furies de The Warriors dans Garde la pêche...), l'imagerie détonne par son caractère maitrisé... 

 

 

Une volonté d'ouverture

 

Réputé pour être un "game changer", Booba n'est pas de ceux qui regardent dans le rétroviseur, il n'est donc pas du genre à nous servir du réchauffé, quitte à déplaire à certains nostalgiques d'une autre époque. Artistiquement, Ouest Side est composé d'une grande diversité en matière de sonorités. Que ce soit sur du reggae (Au bout des rêves), du rock (Couleur Ebene), du clavecin (Duc de Boulogne) ou encore un sample de Mistral gagnant (Pitbull), Booba surprend par ses prises de risques et démontre que le rap peut se marier à bien des univers musicaux. Une ouverture inédite que l'on retrouve également au niveau des featurings puisqu'il ne se limite plus seulement à son équipe (Akon, Mac Tyer, Intouchables, Kenedy, Trait D'union), qu'il n'oublie pas pour autant (Malekal Morte). Finalement, la seule continuité avec les projets précédents se situe au niveau des Beatmakers (Animal sons, Kore, DJ Mehdi...) et dans les procédés d'écriture (punchlines, variations des flows, sens de l'égotrip).

 

 

Un rappeur bankable

 

Volontairement plus accessible, Booba touche rapidement sa cible. Non seulement l'album s'écoule bien mieux que ses prédécesseurs et permet à Booba de décrocher son premier disque de Platine mais il place également l'artiste comme une tête d'affiche du rap français aux yeux du grand public. Presque soudainement, l'enfant terrible devient bankable et multiplie les apparitions TV's. Conscient de son nouveau pouvoir médiatique, Booba casse les barrières de la communication en s'invitant sur le plateau de la Star Academy. Après avoir fait de nombreux indignés, B2O en a vu plusieurs lui emboiter le pas. Possédant désormais un public élargi, Booba lance le "Ouest Side Tour", sa première véritable tournée à grande échelle.

 

 

Booba est mort, vive Booba !

 

Si cet album a donné débouché sur un nouveau Booba, cela signifie également qu'il a mis fin à celui d'avant et pour certains, cela n'a jamais réellement été accepté. Oublié le jeune banlieusard longiligne aux baggies trop larges et aux paroles acerbes. Place désormais à un homme d'affaire bodybuildé, au costume bien taillé et aux ambitions ultra-capitalistes comme en témoigne les innombrables placements produits pour la marque Unküt dans toutes ses représentations. Plus qu'une passion, le rap est devenu un moyen de faire de l'argent. Une nouvelle manière de voir les choses qui l'a mené à la carrière qu'il a aujourd'hui. Finalement, que ce soit celle de ce que vous aimez ou détester le plus chez lui, Ouest Side ressemble fort à une nouvelle naissance. 

 

 

 

Donne ton avis

Auteur (@simon2booskap )

yago : L'humilité et l'orgueil le tout dans un même homme, la folie et la raison le tout dans un seul homme, j'ai le coeur d'aladdin et les vices de Jafar (5862 articles publiés) yago est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @simon2booskap.

11 commentaires sur la news

Pseudo
Mail

Top Commentaires

Meilleur album de booba

Alfou le 14/02/2017 à 00h22 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Moi je le souviens juste que cette album c'est fait cassé le cul par au-delà de mes limites de Rohff haha sinon c'est quand la fin de cette ****rie booska-p? À quand un review des albums à Rohff qui sont juste les plus vendu et des mega classique? Je comprend pas Rohff vous a tant apporté pourquoi vous le boycotté? C'était le seul poid lourd à l'époque à s'intéresser à votre site et jusqu'à preuve du contraire Booba vous déteste toujours autant et ne vous a jamais accordé ne serait ce qu'une seule petite interview en 15 ans d'existence !!! Faite un article sur le code de l'horreur au moins que la jeunesse s'intéresse à ce monstre en puissance qui a fait 58 400 en première semaine à une époque où il n'était pas question de streaming et ou la crise du disque frappé à tout va !!! Parlez en bordel parlez de rap !!!! J'en apprend plus sur Rapunchline que sur booska-p sa me désole de voir ce qu'est devenu ce site !!!

Marlo le 14/02/2017 à 15h05 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

je ve des grop ku et des broum broum

Alben le 02/04/2017 à 14h47 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

aujourd'hui l'album ouest side est toujours un clasic alors qu celui de rohff est oublier voila pourquoi ouest side est meilleurs

Hsahatomik le 15/03/2017 à 00h19 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Bon album comprenant l'excellent morceaux gun in hands en featuring akon.

Tanguy le 18/02/2017 à 20h59 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Album de légende très lourd avec beaucoup de punchlines un bon flow il a pas fait mieux depuis

Lou le 16/02/2017 à 12h11 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Album pas terrible il yavais mieux à l'époque je reprend le commentaire en bas qui dit que au dela des mes limites de Rohff à effacer toute concurrence et je confirme au niveau des vente c'était bof bof ouest side a vendu je crois 125 000 et au delà de mes limites 350 000 50 000 avec la version zénith classique c'est normal aussi il yavais en mode la puissance regretter et plein d'autres mega classique dans cette album qui en a marqué plus d'un et je pense sincèrement que les albums à Rohff méritent des articles surtout à cette époque où l'homme oublie et ou les 2000 ne savent pas ce qu'a fait Rohff et que personne ne pourra plus jamais refaire ce qu'a fait Rohff

Bendo le 15/02/2017 à 17h24 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Moi je le souviens juste que cette album c'est fait cassé le cul par au-delà de mes limites de Rohff haha sinon c'est quand la fin de cette ****rie booska-p? À quand un review des albums à Rohff qui sont juste les plus vendu et des mega classique? Je comprend pas Rohff vous a tant apporté pourquoi vous le boycotté? C'était le seul poid lourd à l'époque à s'intéresser à votre site et jusqu'à preuve du contraire Booba vous déteste toujours autant et ne vous a jamais accordé ne serait ce qu'une seule petite interview en 15 ans d'existence !!! Faite un article sur le code de l'horreur au moins que la jeunesse s'intéresse à ce monstre en puissance qui a fait 58 400 en première semaine à une époque où il n'était pas question de streaming et ou la crise du disque frappé à tout va !!! Parlez en bordel parlez de rap !!!! J'en apprend plus sur Rapunchline que sur booska-p sa me désole de voir ce qu'est devenu ce site !!!

Marlo le 14/02/2017 à 15h05 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Je me suis arrêté de te lire à "jamais accordé d'interview en 15 ans d'existence" et l'interview pour 0.9 en 2008 que tu peux retrouver sur youtube c'est quoi ? Une fois que ça c'est faux inutile de développer sur tout le reste de ton post tu sais ce qu'il en est haha

Mec du clos le 14/02/2017 à 15h05 - Signaler - 0Soutenir +1

lubuu a tous dit ... c'est pas rohff derrière l'écran ???????

Jpoajd le 14/02/2017 à 15h05 - Signaler - 0Soutenir +1

lubuu a tous dit ... c'est pas rohff derrière l'écran ???????

Jpoajd le 14/02/2017 à 15h05 - Signaler - 0Soutenir +1

detends toi housni

Lubuu le 14/02/2017 à 15h05 - Signaler - 0Soutenir +1

Meilleur album de booba

Alfou le 14/02/2017 à 00h22 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Mc Gregor a signé pour affronter Mayweather !
PNL disque de diamant avec « Dans la légende » !
Le tournage du clip Oh bah oui de Lacrim et Booba stoppé par la police
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.