Avant sa mort, Nipsey Hussle voulait sortir une trilogie d'albums

Le défunt artiste avait un plan bien précis en tête.

par Leo

Le 31 mars 2019, Nipsey Hussle perdait la vie, abattu devant sa boutique de Los Angeles. Près de deux ans après sa mort, l'artiste continue d'être la source de nombreux hommages. Aujourd'hui, on apprend que le rappeur décédé à trente-trois ans avait un plan bien précis pour sa carrière, qu'il avait déjà commencé à mettre en application

A lire aussi :

Un featuring entre Jay-Z et Nipsey Hussle vendredi !

Trois albums pour honorer son contrat avec sa maison de disques

Le 16 février 2018, Nipsey Hussle sortait son acclamé album Victory Lap. À l'occasion des trois ans de la sortie du projet, de nombreuses anecdotes autour du rappeur californien ont fusé. Présent en compagnie de Peter Rosenberg sur le podcast Juan Ep Is Dead, stic.man, du légendaire groupe dead prez, a révélé quelques anecdotes concernant Ermias Asghedom de son vrai nom. Le rappeur d'Atlanta explique : « J'ai eu une conversation avec Nipsey Hussle avant son décès. Même pas un an avant sa mort. Il venait de conclure un contrat avec Atlantic Records et il m'a contacté sur Insta [...] Je l'ai rencontré et on a pris un jet. » 

Stic.man déclare ensuite : « Nous avons eu une conversation sur ce qu'il avait essayé de faire en tant qu'artiste indépendant et comment il voulait que sa situation soit avec son label. Il avait atteint certains objectifs personnels qu'il s'était fixés. Ce dont il voulait me parler, c'était de sa trilogie d'albums. Il allait faire Victory Lap, il allait faire un autre album et il allait faire un dernier album qu'il devait à Atlantic et qui s'appelait The Spook Who Sat By The Door (référence au livre du même nom). »

Dans cet échange, Nipsey Hussle a également demandé la permission à stic.man s'il pouvait refaire le premier album de dead prez, Let's Get Free.

Donne ton avis

Auteur

Leo : (1956 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail