ASAP Rocky va être jugé pour violences, Trump s'agace

L'avenir s'assombrit pour l'éminent membre de l'ASAP Mob.

par Ben

A$AP Rocky devrait donc rester encore un petit moment en Suède, où il va être jugé pour violences. De quoi agacer un Donald Trump aux abois sur ce dossier, qui multiplie les invectives envers les autorités suédoises.

A lire aussi :

Donald Trump intervient dans l'affaire A$AP Rocky

Quand Donald Trump soutient A$AP Rocky

Soutenu par le président américain, A$AP Rocky va malgré tout devoir affronter la justice suédoise. Soupçonné d’agression après avoir été filmé le 30 juin en pleine rixe à Stockholm, il sera jugé d’ici quelques jours en Suède, comme l’a confirmé par voie de presse le procureur chargé de l’affaire. Forcé d’annuler sa présence dans de nombreux festivals, l’artiste a jusque-là plaidé non coupable, avançant un cas de légitime défense. Sur les vidéos de l’altercation diffusées sur la toile, le rappeur apparaît suivi par des fans insistants. S’en suivra une violente altercation, d’ailleurs détaillée et documentée dans le dossier de l’enquête, rendu publique ces dernières heures. Le dossier en question fait état de coups portés à une victime à l’aide «d’objets en verre ou similaires», supposément une bouteille de bière qui expliquerait la présence de nombreuses coupures sur le corps de la victime. 

La menace d’une peine de 2 ans de prison

De son côté, Rocky dira avoir donné des «coups de poings et de pieds», mais réfute l’usage d’objets coupants. Là où ça se corse pour Flacko, c’est que le document servant désormais de base pour l’enquête intègre des SMS échanges par l’équipe d’A$AP Rocky, laissant entendre que la vidéo de l’altercation publiée sur les réseaux sociaux du rappeur avait été éditée«J’espère que Rocky a supprimé les autres rush de son téléphone et qu’il n’a conservé que cette version». La version de la légitime défense remise en cause, l’artiste ne se présente pas en position de force au procès qui l’attend. Pas sûr non plus que l’insistance de Donald Trump, invectivant directement le premier ministre suédois Stefan Lofven et avançant que la Suède a «laissé tomber la communauté noire américaine» joue en la faveur de Rocky. S’il est reconnu coupable, A$AP Rocky encourt jusqu’à deux ans de prison.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4028 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

" avançant que la Suède a «laissé tomber la communauté noire américaine» "

Il y a que moi que ça choque ? Les Noirs sont vus d'abord comme des Afro-Américains avant d'être vu par des Américains même par le président de leur pays ?

Iama4 le 26/07/2019 à 21h33 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1