Alpha Wann rappe en « Langage Crypté » [VIDEOCLIP]

Le premier clip du rappeur depuis la sortie d'« UMLA » !

par Jeune Dauphin

Alpha Wann arpente les couloirs du rap français depuis bientôt dix ans. Enfant des Rap Contenders, ligue de battle rap dans laquelle on a vu le rappeurs aux prises avec d'autres emcees à deux reprises, il a intégré le groupe 1995 et est membre du crew l'Entourage. Le 21 septembre dernier, il a publié son dernier album, UMLA, duquel Langage Crypté est extrait.

A lire aussi :

Infinit' et Alpha Wann font tout pour « Vivre Bien » [VIDEOCLIP]

Un choix de single surprenant

Il va sans dire que le rappeur originaire du 14ème arrondissement de Paris aime prendre son public de court et se plaît dans le contretemps. Alors que ses morceaux les plus populaires sur le dernier album sont Cascade (Remix) ou encore Le Piège, Alpha Wann a décidé de mettre en images Langage Crypté. Pour rappel, Phaal avait dévoilé sur Twitter que Nekfeu, son illustre compagnon d'armes, était censé avoir un couplet sur le morceau mais le rappeur l'a jugé hors de propos et a donc préféré l'évincer. Sur ce titre, Alpha Wann, comme tout au long de son disque, s'attelle à faire étalage d'une technique sans faille, probablement parmi les plus parfaites du rap français actuel, alors que l'instrumentale se meut au milieu du morceau, comme une sorte de résurgence de ses influences américaines très prégnantes. Le titre, lui, dévoile une esthétique léchée en deux parties.

Ils m'font golri comme une voyante qui voit le passé ou un mauvais payeur qui voulait rotte-ca la C / Ils l'ont attaché, cave, cadenassé, ouais, encore un herbivore qui joue avec les carnassiers

« UMLA », un album qui consacre le style du rappeur

Alpha Wann a mis du temps, beaucoup de temps avant de sortir son premier album solo. Avant ça, il avait développé son style très écrit grâce à une série de projets nommée Alph Lauren. Après trois opus, dont le dernier est sorti au printemps dernier, le rappeur s'est senti enfin prêt à concrétiser sur un long format, sur un album en bonne et due forme. Les dix-sept titres qui composent le disque transpirent le style inimitable d'Alpha Wann : l'homme déroule des textes à l'écriture folle avec des flows nombreux et tous charismatiques. Le lyriciste a passé un cap avec ce projet qu'il résumait ainsi sur Stupéfiant et noir : « Très peu probable que je tape un platine, faut que j'fasse un classique.  »

 

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (3754 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Pff voila ce qu'il faut mettre en avant alpha l'un des meilleurs rappeur très sous estimé.

Abdel le 19/12/2018 à 01h49 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1